le Premier ministre Félix Moloua demande 3000 mercenaires de Wagner supplémentaires

4
le Premier ministre Félix Moloua demande 3000 mercenaires de Wagner supplémentaires
le Premier ministre Félix Moloua demande 3000 mercenaires de Wagner supplémentaires

Africa-Press – CentrAfricaine. le Premier ministre Félix Moloua demande 3000 mercenaires de Wagner supplémentaires

À en croire le quotidien russe RIA Novosti, le Premier ministre Félix Moloua aurait demandé aux responsables de Wagner d’augmenter la présence de ses mercenaires communément appelés « instructeurs russes » dans le pays pour contrer les groupes armés qui menacent d’envahir la capitale centrafricaine. Ainsi, il promet de discuter l’envoi de 3000 mercenaires de Wagner supplémentaires en RCA.

« Aujourd’hui, comme je l’ai dit, la situation en matière de sécurité s’est considérablement améliorée à la satisfaction de l’ensemble de la population centrafricaine. En outre, la population demande d’augmenter la présence d’unités russes pour empêcher complètement les actions des groupes armés », a déclaré le Premier ministre Félix Moloua à l’Agence RIA Novosti.

Selon l’ambassadeur de la Russie en RCA, monsieur Alexander Bikantov , le nombre total des hommes de Wagner dans le pays s’élève à 1135 combattants. Si la demande du Premier ministre Félix Moloua d’augmenter à 3000 mercenaires de Wagner supplémentaires est approuvée, ce nombre passerait de 1135 à 4135 dans les prochains jours. Or, selon le ministre Pascal Bida Koyagbélé, il y’aurait actuellement 5000 mercenaires russes en RCA. Ceci dit, les autorités du pays ne connaissent même pas le nombre exact des mercenaires de Wagner dans le pays.

Pour le journaliste Ben Wilson Ngassan, ceci n’est rien que l’importation du terrorisme organisé en Centrafrique. Avec la demande du premier ministre Moloua d’augmenter de 3000 mercenaires de Wagner dans le pays, la RCA va être disloquée.

« C’est terrible !!! Ces gars finiront par disloquer ce pays. Sûrement que la dislocation est déjà en marche. Qu’est-ce que le FAT n’aura pas déconstruit au cours de son bref passage à la tête de l’État ? Être centrafricain n’est-il qu’à ce prix ? Que rapportent ces « instructeurs russes », disons-le franchement, ces « marchands de la sécurité », pour l’amélioration du climat sécuritaire si ce n’est exploitation hors contrôle de nos ressources, sodomisation de nos forces de défense, importation du terrorisme organisé en Centrafrique ? Ce qui est sûr, cette dislocation aura lieu sans cette grande majorité de centrafricains qui, comme moi, refuse l’ordre imposé par la minorité clanique », s’insurge-t-il sur la plateforme de la messagerie WhatsApp.

Rappelons que depuis près d’un mois, les rumeurs circulent comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux et dans la capitale que Bangui serait actuellement encerclée par les rebelles de la CPC. Sur ce, les autorités du pays n’arrivent pas à dormir la nuit.

La Source: Corbeau News Centrafrique

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here