L’utilisation des engins explosifs par des groupes armés au Nord-ouest du pays rend difficile le travail humanitaire

5
L’utilisation des engins explosifs par des groupes armés au Nord-ouest du pays rend difficile le travail humanitaire
L’utilisation des engins explosifs par des groupes armés au Nord-ouest du pays rend difficile le travail humanitaire

Africa-PressCentrAfricaine. Les conditions des travailleurs humanitaires deviennent de plus en plus difficiles ces derniers temps au Nord-ouest de la République Centrafrique. L’utilisation des engins explosifs est devenue un moyen des groupes armés d’opérer dans les régions.

Le dernier cas remonte le jeudi dernier où un acteur humanitaire a perdu la vie, une situation condamnée par le bureau des Nations-Unies pour les affaires humanitaires(OCHA).

La coordonnatrice d’OCHA en Centrafrique Denis Brown se dit profondément choquée par rapport à cette situation qui perdure dans le Nord-ouest du pays.

Il s’agit de l’équipe de l’ONG DRC qui menait des activités humanitaires lorsqu’un de ses véhicules a sauté sur un engin explosif dans la préfecture de l’Ouham-pende.

Le bilan selon OCHA a fait un mort et trois personnes légèrement blessées. Ces personnes ont été évacuées à Paoua pour des soins intensifs. «Nous sommes atterrés par la perte tragique de notre collègue humanitaire », exprime Denis Brown dans le communiqué.

« La présence ou la présence présumée d’engins explosifs empêche les travailleurs humanitaires de venir en aide aux communautés qui ont sévèrement affectées par le conflit », a-t-elle fait savoir.

« Je condamne fermement l’utilisation d’engins explosifs et j’appelle toutes les parties à prendre des mesures nécessaires pour protéger la population civile et respecter les travailleurs humanitaires », a lancé Denis Brown.

Selon le chiffre de OCHA, 2,8 millions de personnes ont besoins d’assistance et de protection en RCA. De janvier à aout 2021, deux travailleurs humanitaires ont été tués et 19 blessés dans le pays.

Entre janvier et aout 2021, 27 incidents impliquant des engins explosifs ont couté la vie à au moins 14 civils et ont blessé 21 civils et deux casques bleus des Nations-Unies dans l’ouest du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here