Intégration de près de 300 auxiliaires dans la police nationale

7
RCA : Intégration de près de 300 auxiliaires dans la police nationale
RCA : Intégration de près de 300 auxiliaires dans la police nationale

Africa-PressCentrAfricaine. Après plus de dix ans de souffrance pour les uns, et cinq ans pour les autres, environ 287 auxiliaires de police ont été intégrés dans la fonction publique le 19 août dernier. Un véritable ouf de soulagement pour la police nationale qui a un sérieux manque d’agents expérimentés.

Après des années de grève, de sit-in, de marche, etc., une deuxième partie des auxiliaires, environ 287, vient d’intégrer officiellement le corps de la police nationale le lundi 19 juillet 2021. Plusieurs d’entre eux sont dans leurs formalités administratives pour être en règle. Bientôt, ils intégreront l’école nationale de police à Bangui pour le recyclage.

Rappelons qu’en 2018, 2019 et 2020, près de 800 auxiliaires de police nationale ont manifesté leur mécontentement devant la primature pour exiger leur intégration dans la fonction publique de l’État. Ce qui n’a pas été fait. Mais le lundi 16 décembre 2019, monsieur Jean-Armand BISSA, l’un des auxiliaires de la police, s’est pondu dans sa chambre, mettant fin à ses jours. Un véritable acte de désespoir, selon ses collègues auxiliaires de la musique. Ce qui a poussé le gouvernement a intégré une centaine parmi eux en 2019. Par la suite, rien. Sinon le lundi 7 septembre 2020, très tôt le matin, un auxiliaire avait été capturé avec un gardien de la paix par les rebelles de 3R alors qu’ils étaient en poste sur la barrière du pont Mberé, située à 3 kilomètres de la ville de bang, dans la préfecture de l’Ouham-Péndé. Après plusieurs semaines de négociation avec le gouvernement, ils ont été libérés, et la situation des auxiliaires refait la une des médias. Quelques-uns ont été intégrés par la suite, mais beaucoup dénoncent que la plupart étaient des membres de la famille présidentielle.

Finalement, ce lundi 19 juillet 2021, environ 287 ont été intégrés officiellement dans la police nationale. Un véritable soulagement.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here