second tour des partielles des législatives, l’autorité nationale des élections rassure sur la tenue du scrutin

4
RCA : second tour des partielles des législatives, l’autorité nationale des élections rassure sur la tenue du scrutin
RCA : second tour des partielles des législatives, l’autorité nationale des élections rassure sur la tenue du scrutin

Africa-PressCentrAfricaine Selon l’autorité nationale des élections (ÂNE), la campagne va débuter le 8 mai pour les circonscriptions qui n’ont pas encore organisé les élections. Tandis que la campagne pour le second tour des partielles sera lancée le 15 mai 2021. Les scrutins vont se dérouler le 23 du même mois.

« Dès lors que le gouvernement a convoqué le corps électoral par le décret signé par le chef de l’État, pour le 23 mai, il y’a deux types d’élections : le second tour des partielles du 14 mars dernier couplées avec les partielles dans les circonscriptions ou il n’y’avait pas eu des élections depuis le début du processus. Il s’agit notamment des circonscriptions de Gadzi 1, Gadzi 2 et Bakouma. Et pour ce premier tour des partielles, pour les trois circonscriptions que je viens de citer, la campagne démarrera le 8, mais puisque la loi dit que la campagne du premier tour dure 2 semaines. Pour les seconds tours, la campagne dure une semaine. Cette campagne démarrera une semaine après le début de l’autre campagne, c’est-à-dire le 15 mai, et ce, sur toutes les circonscriptions où il y’aura des élections parce que, comme vous le savez, nous avons déjà bouclé les élections dans d’autres circonscriptions avec 91 députés déjà élus. Donc ces circonscriptions ne sont plus concernées »

, a déclaré Théophile Momokoama, porte-parole de l’autorité nationale des élections (ÂNE).

Selon lui, malgré la situation sécuritaire préoccupante, son institution est à pied d’œuvre pour compléter l’effectif des représentants du peuple à l’Assemblée nationale :

« C’est le travail que nous sommes en train de faire pour pouvoir doter l’Assemblée nationale des restants des représentants de la nation », a-t-il ajouté.

Il y’a lieu de noter que 22 députés avaient été élus lors du scrutin du 27 décembre 2020, et 70 autres élus lors du scrutin du 14 mars dernier. Il ne reste 49 sièges à pourvoir à l’assemblée nationale. C’est ce que l’autorité nationale des élections entend organiser un nouveau scrutin le 23 mai prochain.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here