reprise de dialogue politique avec l’Union Européenne

4
reprise de dialogue politique avec l’Union Européenne
reprise de dialogue politique avec l’Union Européenne

Africa-Press – CentrAfricaine. Après quelques moments de tension diplomatique et de suspension de l’aide budgétaire de l’Union Européenne au gouvernement centrafricain, un dialogue politique vient renouer ce lien. La rencontre a eu lieu le mercredi 5 octobre à Bangui, en présence du Président de la République Faustin Archange Touadera, de l’Ambassadeur de l’Union Européenne et plusieurs personnalités nationales et internationales, venues pour la circonstance.

La République centrafricaine entretien des liens de coopération bilatérale avec plusieurs partenaires au développement, dont l’Union Européenne. Ce partenariat est souvent dans le domaine technique, militaire mais contribue aussi au développement intégré. Mais dans un passé récent, l’Union Européenne avait suspendu son aide budgétaire à la République centrafricaine y compris l’accord pour la formation militaire.

Et pour renouer ce lien d’amitié, la République centrafricaine et l’Union Européenne et la République centrafricaine se sont entretenues de nouveau, à travers un dialogue politique.

A en croire le Président de la République Faustin Archange Touadera, la République centrafricaine est disposée à coopérer avec tous ses partenaires au développement et d’appeler au respect des souverainetés nationales respectives:

« Je vous réitère ma disponibilité et vous encourage à poursuivre les efforts entrepris pour raffermir nos liens, en vue de appuyer à apporter des réponses appropriées aux aspirations légitimes que nos peuples respectifs placent dans ce partenariat. Mon pays est toujours disposé à coopérer avec tous les pays du monde, pourvu que ses intérêts vitaux et sa souveraineté soient respectés. Je souhaite que le communiqué qui sera publié à l’issue de nos travaux, consacre les vertus du dialogue franc et sincère pour la compréhension et la solidarité internationale dans le respect de nos souverainetés respectives », a-t-il déclaré.

Signalons qu’à l’issue de ce dialogue politique entre la République centrafricaine et l’Union Européenne, une aide budgétaire de près 112 milliards F CFA a été accordée pour répondre aux besoins urgents de sécurité et plusieurs autres domaines en République centrafricaine.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here