reprise d’intenses combats à Bouar et Grimari

reprise d’intenses combats à Bouar et Grimari
reprise d’intenses combats à Bouar et Grimari

Africa-PressCentrAfricaineLes combats ont repris depuis ce matin à Bouar, dans la Nana-Mambéré,  située à plus de 450 kilomètres de Bangui, et à Grimari, dans la préfecture de la Ouaka,  entre les soldats de l’armée nationale (FACA) et les rebelles de la coalition des patriotes pour le changement ( CPC), a constaté sur place des journalistes du CNC.

Samedi, 9 janvier 2021, vers 8 heures, à Grimari, située à 350 kilomètres de Bangui, dans la préfecture de la Ouaka, l’affrontement entre les soldats de l’armée nationale, appuyés par les paramilitaires Russes,  et les rebelles du CPC, a débuté, selon des témoins,  vers 8 heures avec une violente attaque des rebelles contre les positions des forces gouvernementales. On ignore si la ville est toujours sous contrôle de l’armée nationale, mais tous les témoins ont affirmé que les rebelles auraient reçu des renforts venus de Bria et Ippy.

Cependant, à Bouar, située à 450 kilomètres de Bangui, dans la préfecture de la Nana-Mambéré, les témoins ont indiqué que les affrontements entre les rebelles et les soldats de l’armée nationale ont débuté vers 10 heures du matin. D’après eux, les combats se déroulent désormais à quelques mètres de la base militaire Leclerc.

Notons que dans la nuit du jeudi à samedi 9 janvier, les rebelles du CPC ont reçu des renforts venus de la sous-préfecture de koui, dans l’Ouham-Péndé,  et de Baboua, dans la Nana-Mambéré.

Pour l’heure, à Bangui, des mirages ont quitté la capitale à destination des villes de province. Alors, vont-ils participer à la couverture aérienne de l’armée nationale ?

À suivre…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here