Paoua, un match de football dégénère

3
Paoua, un match de football dégénère
Paoua, un match de football dégénère

Africa-Press – CentrAfricaine. La rencontre a totalement dégénéré

Ce mercredi 10 novembre, un match de football amical entre les jeunes de Paoua impliquant un major de l’armée nationale a dégénéré en bagarre faisant quelques blessés, a constaté sur place un journaliste du CNC.

Le match, qui s’est terminé en queue de poisson au stade de Paoua Elien, a laissé place à une rixe géante qui a duré plusieurs heures.

En effet, le match qui a opposé les jeunes de Paoua Elien à ceux du quartier Sainte-Famille avait pour arbitre un major des forces armées centrafricaines (FACA). Mais quand le match a démarré, quelques minutes plus tard, l’arbitre, sans raison apparente, a donné un carton rouge à un défenseur de l’équipe de Paoua Elien. Ce défenseur s’appelle Bossou Nazé.

Mais celui-ci n’a pas pu contenir sa colère et donne un coup de boxe à l’arbitre qui tombe directement au sol. Il lui donne plusieurs coups de poing à la tête.

Débandade générale

Quelques minutes plus tard, les soldats FACA et les mercenaires russes, lourdement armés dans leurs véhicules, sont arrivés sur le lieu. Du coup, c’est la débandade générale. Ils ont bouclé plusieurs quartiers de Paoua à la recherche de Monsieur Bossou Nazé, qui est aussi chef des manutentionnaires de Paoua. Ils faisaient des tirs avec leur arme pour intimider la population.

« Les jeunes de Paoua Elien se disent très têtus. Il faut donner l’exemple sur ce type. Si par malheur on le retrouve, c’est sa mort. On va le tuer pour donner un exemple aux autres »

, annoncent les soldats FACA détachés à Paoua. Jusqu’à ce dimanche soir, l’homme devient introuvable. Il est toujours activement recherché par les mercenaires russes et les soldats FACA.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here