quand les conducteurs de taxis et bus provoquent des embouteillages par des manœuvres anarchiques

2
quand les conducteurs de taxis et bus provoquent des embouteillages par des manœuvres anarchiques
quand les conducteurs de taxis et bus provoquent des embouteillages par des manœuvres anarchiques

Africa-Press – CentrAfricaine. Les conducteurs de taxis et bus deviennent de plus en plus des irrespectueux des principes du code de la route. Cela s’explique par les différentes manœuvres effectives qu’ils effectuent subitement en passant lorsqu’ils constatent un effectif pléthorique des passagers qui attendent. Ce qui crée des embouteillages voire des accidents de circulation.

Les têtes de stationnements, les ronds-points ou encore les croisements sont faits pour favoriser la circulation dans le bon sens. Mais en République centrafricaine, certains conducteurs notamment des véhicules de commerce, en particulier les chauffeurs des taxis et bus trouvent ces indications comme de l’emmerdement qui leur empêche de mettre la main sur les clients.

Pour preuve, lorsqu’on essaie de sillonner certaines gares des taxis et bus, on assiste à ce genre de phénomène de manœuvres et stationnements anarchiques, barrant le passage à d’autres engins de circuler. Ce qu’assiste Mamadou Awalou, un vendeur ambulant des paires de chaussures.

« Les nouvelles catégories de chauffeurs en RCA deviennent de plus en plus des méconnus des règles et codes de la route et ce, au vu et au su des autorités routières. L’autre fois on a failli assister à un grave accident de circulation. Parce que deux bus qui se suivent, ont voulu vite tourner pour ramasser les passagers qui attendent. Ils se sont percutés heureusement il n’y avait pas beaucoup de personnes dans les véhicules. Et en plus ces manœuvres brusques provoquent des embouteillages et des accidents. Donc si les autorités puissent veiller au strict respect des codes de la route, les croisements reviendront à l’ordre », a-t-il lancé.

Ce constat intervient du fait que la plupart des embouteillages et accidents de circulation sont provoqués par ce genre de pratique instaurée par les conducteurs de taxis et bus afin de ramasser les passagers avant les autres. Ce qui constitue un danger pour la vie de nombreux citoyens.

Source: Ndjoni Sango

Pour plus d’informations et d’analyses sur la CentrAfricaine, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here