le corps sans vie d’une fille retrouvé sur une poubelle dans la périphérie de Bangui

2
RCA : le corps sans vie d’une fille retrouvé sur une poubelle dans la périphérie de Bangui
RCA : le corps sans vie d’une fille retrouvé sur une poubelle dans la périphérie de Bangui

Africa-PressCentrAfricaine. L’identité de la victime n’a pas été dévoilée par la police judiciaire, mais certaines témoins indiquent à CNC que le corps serait celui d’une jeune fille de 18 ans dénommée ZOUNOUA Gisèle, disparue depuis plus de trois jours et activement recherchée par ses parents. La dépouille a été ramenée à la morgue de l’hôpital communautaire par les jeunes de son quartier.

L’affaire a ému tous les habitants du quartier Sakpa Mborla, situé après le quartier Gola, derrière l’aéroport international de Bangui Mpoko. Selon la famille, mademoiselle ZOUNOUA Gisèle était portée disparue trois jours plutôt du milieu familial. Mais ses parents, très inquiets de son absence prolongée, avaient publié en vain de communiqué à plusieurs reprises sur les antennes de la radio nationale. Même une opération de recherche avait été faite aussi en vain par des jeunes de son quartier. Le destin a décidé autrement pour la jeune fille.

Ce mardi 14 septembre, vers 14 heures, des passants ont découvert un corps sans vie en état de décomposition avancée sur une poubelle au quartier Sambia. Le chef dû de ce quartier avait annoncé la nouvelle à ses habitants qui ont très vite découvert que le corps retrouvé est bel et bien celui de mademoiselle ZOUNOUA Gisèle. Aussitôt, une foule énorme des curieux s’est dirigée vers l’endroit où le corps a été découvert.

Après vérification par la famille, le corps avait été transporté à la morgue de l’hôpital communautaire de Bangui en attendant son inhumation ce mercredi.

Selon les témoins qui ont transporté le corps de la victime, celui-ci présente de graves traces de torture. Ce qui témoigne que la victime aurait subi des coups et blessures avant sa mort.

On ignore si une plainte a été déposée à la justice pour coups et blessures ayant entraîné la mort d’une personne de moins de 20 ans.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here