l’insécurité dans les périphéries de Bangui, près d’un millier des déplacés appellent à l’aide

RCA : l’insécurité dans les périphéries de Bangui, près d’un millier des déplacés appellent à l’aide
RCA : l’insécurité dans les périphéries de Bangui, près d’un millier des déplacés appellent à l’aide

Africa-PressCentrAfricaine Près d’un millier des déplacés des quartiers Yassara, Yassinda, Voudambala, Nguito-source, Bangui Kpoka et Gbogboro appellent le gouvernement et les ONG nationales internationales à l’aide humanitaire d’urgence. Leur condition de vie se détériore chaque jour depuis leur arrivée dans une église à Gobongo 2, dans le huitième arrondissement de Bangui.

L’aggravation de la situation dans les quartiers nord-Est de Bangui, notamment à Yassara, Yassinda, Voudambala, Nguito-source, Bangui Kpoka et Gbogboro, ou la violence a déjà forcé plusieurs milliers des personnes à fuir leur foyer ces deux derniers mois, préoccupe plus d’un.

Les attaques menées par des groupes armés contre les positions des forces de l’ordre depuis le 13 janvier 2021 dans la périphérie de Bangui ont déplacé des femmes, des hommes et des enfants vers d’autres quartiers de la capitale. Mais depuis une semaine, à l’église Christ de Gobongo 2, dans le huitième arrondissement de Bangui, près d’un millier des déplacés des quartiers nord-Est de la capitale qui ont trouvé refuge au sein de ladite église ont appelé le gouvernement à l’aide. Ils plaident pour les conditions de leur vie qui se détériorent chaque jour.

« C’est vraiment déplorable. Des enfants et des femmes enceintes vivent dans des conditions difficiles. Elles n’ont pas de nappes, de l’eau pour se laver, de nourriture, voir même des médicaments. Vraiment il ne faut pas les oublier »,

déclare Monsieur Patient Sanga, l’un des habitants du quartier Yassinda.

Le nombre de ces déplacés augmente du jour en jour, et les conditions de vie deviennent de plus en plus difficiles. c déplacés du site de l’église Christ n’ont reçu aucune aide humanitaire.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here