Cité Umoja : Innoss’B a tenu parole

3
Cité Umoja : Innoss’B a tenu parole
Cité Umoja : Innoss’B a tenu parole

Africa-PressCongo Brazzaville. Chose promise, chose due, la fondation du jeune chanteur natif de Goma a construit dix maisons sur la rue Kalesha, quartier Lac Vert, pour loger des familles sinistrées à la suite de l’éruption du Nyiragongo survenue la nuit du 22 mai comme annoncé le 3 juillet, à l’occasion de sa sortie à Kinshasa.

Sans tambours ni trompettes, Innoss’B s’est contenté de poster une courte vidéo de presque quarante minutes où on le voit accoudé sur une des clôtures en bois peintes en blanc. Un aperçu général des nouvelles constructions alignées face à face est offert par les images qui balaient l’ensemble de la propriété. La petite cité construite sur un terrain de 20/44 sur la rue Kalesha, au quartier Lac Vert, donne envie. « La Cité Umoja est prête à accueillir les sinistrés dès demain », a posté, le 20 août, Innoss’B sur son compte Facebook officiel en fin d’après-midi comme légende de la vidéo de présentation. Les heures qui ont suivi, pratiquement tout le week-end, les images ont fait le tour des réseaux sociaux. Un buzz qui ramène les regards vers l’interprète en séjour dans sa contrée natale.

Philanthrope est le nouveau qualificatif que l’on accole désormais au chanteur, rappeur, qui a fait aussi ses preuves comme danseur et auteur-compositeur-interprète. Le jeune artiste de 24 ans, déjà adulé par des milliers de fans, qui le suivent sur les réseaux sociaux et se montrent admiratifs face à son talent, a désormais de nouveaux sympathisants. « Jeune leader », comme aiment l’appeler plusieurs, eu égard à son talent précoce, est félicité de toute part. « Vous méritez un grand respect. Modèle à suivre pour la jeunesse congolaise en particulier et africaine en général », a d’ailleurs dit un fan à propos. Notons que les Gomatraciens, s’ils sont nombreux à l’encenser, ne sont pas les seuls. « Félicitations » est le mot qui revient souvent dans la plupart des 2 200 commentaires postés en dessous de la vidéo.

Trois mois et le tour est joué

Plusieurs internautes n’ont pu s’empêcher à l’occasion de comparer le geste caritatif d’Innoss B, ses maisons préfabriquées, avec les abris de fortune, en toile, réalisés pour les sinistrés par le gouvernement. Nombreux, en effet, se sont montrés très critiques à l’égard des politiques. Tandis que d’autres estiment que même ses homologues musiciens n’ont jamais œuvré de la sorte. L’on peut lire notamment : « Félicitations à toi jeune leader, tu as fait ce que le gouvernement même est incapable de faire, il faut avoir un cœur et un vrai sens d’humanisme pour faire pareil geste. Tu mérites même d’être décoré par la chancellerie des ordres nationaux, personne dans l’histoire et de la musique et de la politique n’a pu faire ce que tu viens de faire ». D’autres fans et mélomanes sont convaincus que ses aînés doivent prendre exemple sur lui.

Les fans qui ont toujours soutenu la jeune star se réjouissent vraiment du fait qu’il fasse exception, mais surtout qu’Innoss’B ait tenu parole. Le 3 juillet, la directrice de sa fondation, Bibiche Ndakala, avait parlé d’une collecte de fonds lancée en faveur des sinistrés à travers la campagne « #SOSpourGoma ». La somme mobilisée à l’époque s’élevait à 6600 $. Elle avait alors signifié : « L’objectif est d’atteindre 100 000$ ». Que le terrain déjà acquis « de 20/44 sur la rue Kalesha, quartier Lac Vert à Goma dans la commune de Goma » allait être mis en valeur avec la construction de « dix maisons pour les sans-abris » identifiés. La promesse a été tenue, c’est chose faite et, selon la déclaration d’Innoss’B vendredi, elles devraient être habitées depuis le 21 août.

Finalement, c’est en presque trois mois qu’Innoss’B est parvenu à réaliser son vœu, quitte à « rendre certaines familles heureuses et redonner le sourire à plusieurs personnes ». En effet, antérieure à la fondation IF, la campagne #SOSpourGoma avait été lancée le 24 mai, deux jours après l’éruption du Nyiragongo. Le volcan situé dans les montagnes des Virunga est à une vingtaine de kilomètres au nord de la ville de Goma et du lac Kivu, dans la province du Nord-Kivu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here