Hommage : Bob Marley, 41 ans dans l’au-delà

3
Hommage : Bob Marley, 41 ans dans l’au-delà
Hommage : Bob Marley, 41 ans dans l’au-delà

Africa-Press – Congo Brazzaville. Décédé le 11 mai 1981 à Miami, dans l’ombre, loin de la scène et de son public, à l’âge de 36 ans, l’icône du mouvement rastafari, Bob Marley, sera commémorée partout à travers le monde le 11 mai, à l’occasion des quarante et un ans de sa disparition.

En République du Congo, la commémoration de la disparition de Bob Marley aura lieu à l’Institut français du Congo (IFC) à travers le festival Mboté Bob pour un concert exceptionnel.

Participeront à ce concert pour faire vibrer les mélomanes de ce genre musical, les grands artistes du reggae, notamment Ras-Kaya, Shipata, Kizma Connection et les gagnants des scènes tremplins reggae Pavy Kombo, Doc J et la Petite Dodo…

De son vrai nom Robert Nesta Marley dit Bob Marley, le “Pape du reggae”, comme ses admirateurs l’appellent jusqu’à ce jour, n’a pu résister à son cancer généralisé, avec trois tumeurs au cerveau, une à l’estomac et une aux poumons. C’est ainsi qu’il a mis fin à sa vie. Chanteur et auteur-compositeur-interprète, cette icône du reggae, de nationalité jamaïcaine, a vendu plus de deux cents millions d’albums dans le monde. Le premier enregistrement de Bob Marley date de 1962. Cependant, c’est au début des années 1970 qu’il lance le premier opus à succès, à savoir “I can see clearly now”. Mais le “Pape du reggae” doit sa renommée internationale à travers la chanson “No woman no cry” enregistrée en 1975.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here