Septième art : le pitch o’ féminin, une initiative dédiée à l’éclosion des cinéastes africaines

3
Septième art : le pitch o’ féminin, une initiative dédiée à l’éclosion des cinéastes africaines
Septième art : le pitch o’ féminin, une initiative dédiée à l’éclosion des cinéastes africaines

Africa-Press – Congo Brazzaville. Après une première édition réussie dont les fruits suscitent l’admiration, le programme « Le pitch o’ féminin » revient pour une deuxième édition avec un appel à candidatures ouvert depuis avril et qui se clôturera ce 30 juin, uniquement au profit des femmes du continent émergeant dans l’univers du cinéma.

Destiné aux étudiantes en cinéma et à toutes femmes scénaristes, réalisatrices ou productrices étant à son premier projet cinématographique, « Le pitch o’ féminin » est un programme d’incubation organisé en marge de la deuxième édition du Salon du cinéma au féminin. Concrètement, il s’agit d’un concours qui vise à détecter la plus belle plume en matière de scénario et contribuer ainsi à la promotion de ces jeunes talents dans l’exercice des métiers du septième art. « Ce programme est dédié au développement des compétences et au renforcement des capacités des femmes cinéastes émergentes du continent africain. Il a été développé dans une approche d’apporter des solutions face au manque de partenariats et de formation auquel se trouve confronté le cinéma d’Afrique francophone », précise le Salon du cinéma au féminin, porteur dudit projet.

Ainsi, pour cette édition, l’appel à candidatures est ouvert aux porteuses de projets de court métrage et de capsule. Le programme permettrait aux jeunes femmes cinéastes sélectionnées de développer de nouvelles compétences et de faire de nouvelles rencontres professionnelles pour la production des meilleurs projets de court-métrage choisis au terme d’un pitch proposé et retenus par les membres du jury. Ces courts-métrages seront par la suite distribués dans les festivals de films africains et internationaux puis diffusés à la population des villes et des zones rurales des pays africains ayant pris part au programme.

Notons que la cérémonie de lancement de la deuxième édition du programme « Le pitch o’ féminin » se fera simultanément avec la tenue du Salon du cinéma au féminin, prévu du 6 au 8 octobre à Abidjan. Le programme d’incubation va se dérouler dans la capitale ivoirienne sur une période de douze mois. Il est mis en place en collaboration avec l’Office national du cinéma de Côte d’Ivoire, le ministère de la Culture de Côte d’Ivoire, le Fonsic, Canal+university, le bureau de l’Unesco à Abidjan, Froject, On move magazine, Ladima Fondation, A+Ivoire, Fespaco, Animal Amical, Adia consulting, Master class, etc.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here