Administration du territoire : la situation demeure calme sur l’ensemble du pays

1
Administration du territoire : la situation demeure calme sur l’ensemble du pays
Administration du territoire : la situation demeure calme sur l’ensemble du pays

Africa-Press – Congo Brazzaville. La situation demeure calme sur l’ensemble du territoire malgré quelques foyers d’insécurité, notamment à l’est du pays ». Ces propos du vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières, tenus lors du cinquante-deuxième Conseil des ministres du 6 mai, donnent la mesure de ce que représente aujourd’hui l’état de la Nation.

Le Conseil des ministres qu’avait présidé en visioconférence le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, s’est une nouvelle fois révélé, à l’instar des précédents, un moment d’évaluation de l‘état de l’administration du territoire national. Faisant le rapport au Conseil, le vice-Premier ministre (VPM) et ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières a indiqué que pour l’heure, « les forces loyalistes s’emploient, sous le haut commandement du chef de l’Etat, à mettre hors d’état de nuire les fossoyeurs de la paix et du développement de notre pays ».

Concernant les préoccupations actuelles de la population congolaise, il a informé que celles-ci se cristallisent, entre autres, autour des élections des gouverneurs et vice-gouverneurs pour lesquelles une forte agitation continue à être observée dans les provinces concernées. Il s’agit, en l’occurrence, des provinces de Bas-Uele, Haut-Lomami, Kasaï-Central, Kasaï-Oriental, Kinshasa, Kongo central, Kwango, Lomami, Maï-Ndombe, Maniema, Mongala, Sankuru, Tanganyika et Tshopo.

Faisant le point du déroulement de l’élection des gouverneurs et/ou des vice-gouverneurs dans ces provinces, le VPM de l’Intérieur n’a pas manqué d’épingler aussi des réactions et commentaires globalement satisfaisants sur les recommandations des travaux de la table ronde intercommunautaire tenue dernièrement à Lubumbashi, sous l’impulsion du chef de l’Etat. A ce sujet précis, le Premier ministre avait, auparavant, salué l’issue heureuse des travaux de cette table ronde intercommunautaire dont la réussite aura, selon lui, prouvé une nouvelle fois aux yeux du monde que les Congolais sont capables, par un dialogue sincère, de résoudre leurs problèmes.

Le VPM et ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières a été relayé par son collègue de la Défense nationale et Anciens combattants qui est revenu, quant à lui, sur les opérations militaires menées dans le cadre de l’état de siège et qui évoluent normalement en Ituri et au Nord-Kivu.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here