des produits en phase de péremption circulent dans les marchés

4
des produits en phase de péremption circulent dans les marchés
des produits en phase de péremption circulent dans les marchés

Africa-Press – Congo Brazzaville. La vente de produits alimentaires importés en phase de péremption sont vendus à vil prix sur les abords des marchés de Brazzaville. Les consommateurs s’inquiètent de la présence de ces produits qui s’écoulent pourtant tranquillement sous la barbe des autorités.

Les rayons du supermarché au marché domanial, les cartons de Corn-flakes, ces boîtes de lait en poudre, ces gâteaux secs, ces pots de mayonnaise, ces bouteilles de vinaigre et autres articles importés vendus pour la plupart par des femmes à bas prix aux abords des marchés domaniaux, sont des articles souvent contestés par les populations dubitatives sur la qualité de ces produits dont la date de péremption n’inspire point confiance.

« Il incombe à la direction générale du commerce d’envoyer sur le terrain ses agents pour contrôler les produits alimentaires que nous consommons, surtout ceux dont la date d’expiration est imminente et vendus à vil prix dans les marchés domaniaux. Le plus souvent la qualité de ces produits n’inspire pas confiance », fait savoir un jeune, la trentaine révolue.

Pour des personnes méfiantes qui disent retrouver dans ces articles vendus en plein air, dans des brouettes et sur les étalages des produits en date de péremption, le gouvernement devrait s’impliquer pour préserver la santé des populations.

Un délégué médical qui a requis l’anonymat relève qu’ « en principe un produit à une date de péremption bien définie. Et la date de fabrication et de péremption est notifiée sur l’emballage ou sur la boîte. Contrairement à certaines personnes qui pensent que l’on peut consommer un produit deux mois après la date d’expiration, alors qu’il a déjà perdu toute sa substance. Cela peut entraîner des problèmes au niveau du rein et du foie du consommateur ».

Pour une vendeuse de produits alimentaires et non vivres importés au marché de Poto-Poto, 3ème arrondissement de Brazzaville, Jenny e« ce sont des denrées alimentaires que nous allons prendre sous contrat dans les supermarchés à quelques mois de la date de péremption. Nous les soldons pour vite liquider la marchandise ».

« Il y a parmi les produits proches de la date de péremption, des produits aux emballages cabossés, mais loin d’être périmés dans deux matins, que nous achetons pour revendre à bas prix, d’autant plus qu’un tel article dans un rayon de supermarché ne serait vendu », argumente–t-elle.

Il revient aux consommateurs fanatiques de ces produits bon marché d’être vigilant au moment de l’achat, pour ne pas tomber dans le piège d’un article qui serait déjà hors-d’usage.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here