Développement agricole : une étude des ZAP disponible

0
Développement agricole : une étude des ZAP disponible
Développement agricole : une étude des ZAP disponible

Africa-Press – Congo Brazzaville. Le consortium Idea & Lodec a réalisé, cette année durant deux mois, une étude pilote de faisabilité relative à la stratégie, à l’opérationnalisation et impact des Zones agricoles protégées (ZAP). Le rapport provisoire de cette étude a été validé, le 29 novembre, à Brazzaville au cours d’un atelier de restitution.

Entre les mois d’octobre et novembre, le consortium Idea & Lodec a sillonné tous les départements du Congo où sont implantées ou pas encore les ZAP. En effet, l’étude a fait un diagnostic général de leur situation et de la problématique de leur mise en œuvre. De même, elle a examiné le besoin du produit pour la sécurité alimentaire. Par ailleurs, le consortium, dans son rapport, a proposé une nouvelle reformulation de la mise en œuvre de la stratégie des ZAP, épinglant plusieurs questions les concernant. On note, entre autres, qu’est ce qu’une ZAP ? ; comment devenir membre d’une ZAP ? ; où doit-on l’implanter ? Au terme des travaux de l’atelier de restitution, les experts ont validé le rapport provisoire de l’étude présenté par le consortium Idea & Lodec.

Pour le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Paul Valentin Ngobo, « la mise en place des ZAP à travers la République du Congo représente un défi majeur, mais aussi une opportunité unique. Elles représentent une initiative intéressante pour la promotion de l’agriculture dans sa globalité ». Toutefois, reconnaît-il, plusieurs questions se posent quant à leur mise en œuvre à l’échelle nationale. Mais il se félicite, malgré certains défis inhérents aux contraintes financières et aux comportements des concitoyens, que quelques ZAP contribuent à la sécurité alimentaire et fournissent des matières premières essentielles pour la fabrication de l’aliment de bétail.

Le but du gouvernement dans la politique de la mise en œuvre des ZAP est d’aller plus loin, en assurant une couverture géographique nationale qui exploite les avantages comparatifs de chaque zone de production. Les ZAP se concentreront sur la production végétale ainsi que sur l’élevage et la pisciculture. Le Projet d’appui au développement de l’agriculture commerciale a facilité la réalisation de l’étude de faisabilité sur la stratégie, l’opérationnalisation et l’impact des ZAP.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here