Hydrocarbures : TotalEnergies Congo compte investir 360 milliards FCFA en 2024

1
Hydrocarbures : TotalEnergies Congo compte investir 360 milliards FCFA en 2024
Hydrocarbures : TotalEnergies Congo compte investir 360 milliards FCFA en 2024

Africa-Press – Congo Brazzaville. La filiale congolaise du groupe pétrolier français veut booster ses activités cette année au Congo, notamment de production et d’exploration. L’investissement attendu de la compagnie, qui représente plus de 361 milliards FCFA, a été au centre de la rencontre, le 19 mai, à Oyo, département de la Cuvette, entre le chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso, et le président directeur général (PDG) de TotalEnergies, Patrick Pouyanné.

Le pétrolier TotalEnergies est le premier opérateur de la République du Congo, détenant plus de la moitié (50%) de la production nationale du pays, loin devant l’opérateur italien Eni Congo. La compagnie mène ses activités en mer et à terre comme le permis Moho qui est un champ offshore en eaux profondes situé à 80 km au large de Pointe-Noire.

Total Energies affiche de bonnes perspectives cette année, d’après Patrick Pouyanné, avec la découverte d’un nouveau puits pétrolier. « J’ai voulu rencontrer le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, pour lui annoncer que les deux appareils de forage sont arrivés ce mois-ci au Congo. Un appareil va forer un puits pétrolier qui est attendu sur le permis Marine XX. Il s’agit d’un bon prospect, nous espérons pouvoir revenir dans quatre mois annoncer une jolie découverte au Congo », a-t-il indiqué.

Il a fait savoir que sa compagnie pétrolière continuera à investir au Congo comme cette année où elle prévoit d’investir 600 millions de dollars en 2024 (361 milliards FCFA), non seulement pour l’exploration, mais aussi pour maintenir la production du champ géant de Moho-Nord. « TotalEnergies continue à être très actif au Congo et je voulais partager cette nouvelle avec le président Denis Sassou N’Guesso », a signifié Patrick Pouyanné.

Concernant le permis Marine XX qui regorge des hydrocarbures liquides ou gazeux, le champ pétrolier est situé en offshore très profond. Cette zone d’exploration s’étend sur une superficie de 32 85,8 km2 pour une profondeur d’eau estimée à 2000 m. Le permis d’exploration devrait être attribué à la Société nationale des pétroles du Congo, tandis que la conduite des opérations pétrolières serait confiée à TotalEnergies.

Partenaire de longue date de la République du Congo, TotalEnergies est ainsi engagé à poursuivre la dynamique de son portefeuille, en privilégiant les actifs à faibles coûts et faibles émissions pour tirer partie de son expertise dans l’offshore profond.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here