Monde : la tonne de carbonate de lithium est passée de 6 430 € en janvier 2021 à 61 000 € en avril 2022

1
Monde : la tonne de carbonate de lithium est passée de 6 430 € en janvier 2021 à 61 000 € en avril 2022
Monde : la tonne de carbonate de lithium est passée de 6 430 € en janvier 2021 à 61 000 € en avril 2022

Africa-Press – Congo Brazzaville. L’évolution de l’industrie automobile électronique dans le monde, la demande de plus en plus croissante pour le lithium, métal précieux, a explosé le prix de ce dernier sur le marché international au cours des derniers mois.La volonté des décideurs mondiaux d’accélérer le passage aux voitures électriques ne fait que renforcer cette demande croissante poussant les fabricants de batteries à forger des liens plus étroits avec le Lithium.

Vendu au tour de 6 430 € la tonne en janvier 2021, la tonne de ce métal précieux se négocie actuellement de 61 000 € sur le marché international.

Le cours du lithium a bondi de 38% depuis le début de l’année à 382 500 yuans la tonne (environ 61 000 euros) après avoir été multiplié par cinq en 2021.

Cette hausse des prix de ce métal précieux est occasionnée par la difficulté qu’éprouvent les fabricants des voitures électriques à obtenir des contrats d’approvisionnement à long terme.

La RDC acteur majeur de ce grand tournant

Au cours du Forum Indaba Mining investing qui s’est tenu à Cape Town en Afrique du Sud, le Premier Ministre congolais, Jean-Michel Sama Lukonde, a indiqué les ambitions de la République Démocratique du Congo de vouloir jouer un rôle clé dans ce tournant.

Pour ce faire, la République Démocratique du Congo (RDC) s’est donnée l’ambition de construire une usine de fabrication des batteries, pourquoi pas ensuite des voitures électriques « made in République Démocratique du Congo ».

Les batteries sont l’avenir de l’énergie électrique et la RDC entend bien en faire partie, notamment via sa production de lithium dont le pays détiendrait la plus grande réserve au monde de roche dure.

La RDC mise sur une filière intégrée où le lithium ne serait pas seulement extrait sur place, mais transformé pour profiter de la valeur ajoutée.

« Nous pensons que nous avons l’un des gisements les plus importants au monde en termes de lithium », avait-il expliqué.

« C’est pour cela que nous voulons nous positionner dans la fabrication des batteries, et plus loin, des voitures électriques. Nous avons toute la compétitivité, la main-d’œuvre qui peut être abordable, nous avons des distances qui peuvent être rapprochées pour ces minerais qui doivent entrer dans la fabrication des batteries », avait-il déclaré.

Il faudrait noter que rien qu’en 2021, le prix du lithium a bondi de plus de 400% en Chine.

Les acheteurs de ce métal privilégient les autres grands producteurs que compte ce monde, notamment le Chili, l’Argentine et le Zimbabwe.

Mitterrand MASAMUNA

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here