Organisation des producteurs du pétrole africain : le Venezuela devient membre observateur

2
Organisation des producteurs du pétrole africain : le Venezuela devient membre observateur
Organisation des producteurs du pétrole africain : le Venezuela devient membre observateur

Africa-Press – Congo Brazzaville. D’après le communiqué de presse de l’ambassade de la République bolivarienne du Venezuela, du 30 décembre 2021, ce pays de l’Amérique du sud devient membre observateur de l’Organisation des producteurs du pétrole africain (Appo).

La République bolivarienne est ainsi le premier pays non africain à intégrer cette organisation.

Le certificat officiel qui accrédite le Venezuela en tant que membre observateur de l’Appo a été remis à l’ambassade de ce pays au Congo, le 20 décembre dernier, par le secrétariat général de cette organisation dont le siège permanent est à Brazzaville. En effet, après des démarches soutenues auprès des autorités congolaises et des efforts productifs finalement menés conjointement avec le secrétaire général de l’Appo, le Dr Omar Farouk Ibrahim, et l’ambassade du Venezuela, dirigée par le chef de mission Aníbal Márquez Muñoz, le pays a réussi à concrétiser ce qui constituait l’une de ses principales aspirations et lignes de travail. Il a été admis à la très importante et stratégique organisation pétrolière africaine, en tant que membre observateur.

L’autorisation historique de la demande formelle faite par le Venezuela a été donnée par le Conseil des ministres de la stratégique organisation, par la résolution 277 approuvée à l’unanimité, au cours de sa 41e session ordinaire, tenue en présentiel ce mois de décembre, à Alger, en Algérie. La République bolivarienne devient ainsi le premier pays non africain à intégrer cette organisation pétrolière.

La session, dirigée par le président de l’organisation, Mohamed Arkab, ministre des Mines et de l’Energie de la République démocratique et populaire algérienne, s’est déroulée en présence des ministres et chefs de délégations des quatorze pays membres: Algérie, Angola, Bénin, Cameroun, Tchad, Congo, République démocratique du Congo, Égypte, Guinée équatoriale, Gabon, Libye, Niger, Nigeria et Afrique du Sud. Étaient également présents le secrétaire exécutif de la Commission africaine de l’énergie de l’Union africaine et le président exécutif de la Chambre africaine de l’énergie.

« L’Afrique abrite cinq des trente plus grands pays producteurs de pétrole au monde. Dans son périmètre, il y a aujourd’hui vingt pays producteurs de pétrole qui, ensemble, représentent environ 9,6% de la production mondiale, et également 7,7% des réserves pétrolières mondiales prouvées, ce qui, ajouté à la carte pétrolière vénézuélienne et de l’expérience accumulée par notre pays pendant un siècle d’exploration et d’exploitation des hydrocarbures, donne lieu à l’échange et à la coopération entre le Venezuela et l’Appo, un grand potentiel pour influencer positivement le développement durable et indépendant de leurs peuples et institutions respectifs »

, a déclaré le diplomate vénézuélien.

L’ambassadeur Aníbal Márquez Muñoz a souligné également que les principaux axes de travail de la République bolivarienne du Venezuela, conjointement avec l’Appo, s’inspireront des programmes d’interaction et de coopération Sud-Sud, dans les préceptes de complémentarité économique du Forum social Afrique-Amérique du Sud, dans les lignes directrices de la nouvelle géopolitique mondiale identifiée par le commandant Hugo Chávez dans le plan de la patrie, ainsi que dans les stratégies souveraines de politique internationale et de relance économique du Venezuela déployées par le président Nicolás Maduro.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here