RDC : Zone économique spéciale de Maluku, l’AZES signe des contrats d’occupation avec trois entreprises

2
RDC : Zone économique spéciale de Maluku, l’AZES signe des contrats d’occupation avec trois entreprises
RDC : Zone économique spéciale de Maluku, l’AZES signe des contrats d’occupation avec trois entreprises

Africa-Press – Congo Brazzaville. L’Agence des Zones économiques spéciales (AZES) représentée par son chargé de mission, Auguy Bolanda, a signé des contrats d’occupation avec trois entreprises privées désireuses de s’implanter dans la Zone économique spéciale pilote (ZES/Pilote) de Maluku, située dans la périphérie de Kinshasa.La cérémonie officielle de signature de ces contrats a été supervisée, le vendredi 7 mai 2022, par le Ministre de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya.

Les sociétés signataires ne sont autres que SAPHIRE CERAMIC (une société chinoise spécialisée dans la production des carreaux et faillances), UNIQUE PHARMA (spécialisée dans le domaine pharmaceutique) et VARUN BEVERAGES (pour la production de la gamme PEPSI).

La signature de ces différents contrats s’inscrit dans le but de l’opérationnalisation de la ZES pilote de Maluku.

Signalons que la signature de ces contrats et la remise des certificats d’agrément à leurs représentants constituent des étapes qui donnent le feu vert à ces trois entreprises signataires d’amorcer les travaux l’installation de leurs usines au sein au de la ZES de Maluku.

Les signataires commenceront tout de suite à bénéficier de tous les avantages fiscaux, parafiscaux et douaniers accordés par une Zone économique spéciale en République Démocratique du Congo.

« L’AZES est heureuse, sous la supervision du Ministre de l’Industrie, de conduire la cérémonie de signature des contrats d’occupation des entreprises qui ont sollicité d’investir dans la Zone économique spéciale. Tel que l’exige la loi, toute entreprise qui vient dans la ZES doit d’abord signer la convention d’occupation avant d’entamer les travaux d’investissements dans la zone », a déclaré le chargé de mission de l’AZES, Auguy Bolanda.

Depuis le 20 avril 2022, a-t-il ajouté, la ZES a pris la décision de « déchoir l’Aménageur de cette Zone économique spéciale comme la loi nous le permet ».

Aussitôt qu’il a été déchu, a enchainé Auguy Bolanda, l’AZES le remplace automatiquement et sans limite. Et c’est ce qui est en train d’être fait.

« Les entreprises qui avaient sollicité d’être dans la zone, il y en a trois qui nous ont contactés », a renchéri Auguy Bolanda.

Après que les contrats d’occupation ont été signés, des certificats ont été remis aux signataires en tant qu’entreprises ZES.

A en croire le chargé de missions, les numéros de ces entreprises seront envoyés auprès des autres services de l’Etat pour qu’ils puissent bénéficier des avantages prévus par la loi.

La prochaine étape, consistera à occuper le site. D’ici peu, l’on pourra assister à la signature de contrats avec les entreprises d’exécution des travaux.

Après cet exercice pourra intervenir les travaux de terrassement et l’installation des entreprises dans la ZES.

Il faut noter qu’en RDC, la politique des Zones économiques spéciales a été adoptée par l’exécutif pour booster l’économie congolaise.

Ainsi, il est prévu l’érection des Zones économiques spéciales dans chaque province.

Une Zone économique spéciale est un espace géographique où les entreprises qui s’y installent bénéficient d’un traitement spécial vis-à-vis du Code des investissements. Bien plus des avantages incitatifs.

Olivier KAFORO

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here