Vie associative : la dynamique Pona Ekolo dévoile son programme triennal

6
Vie associative : la dynamique Pona Ekolo dévoile son programme triennal
Vie associative : la dynamique Pona Ekolo dévoile son programme triennal

Africa-Press – Congo Brazzaville. La dynamique « Pona Ekolo Samu na Bwala » a tenu les 25 et 26 février à Brazzaville, sous la direction de son coordinateur général, Elvis Tsalissan Okombi, son seizième comité directeur. A l’occasion, elle a adopté son programme d’actions triennal 2022-2026 axé sur trois plans essentiels.

Le premier plan concerne la lutte contre la violence juvénile qui gagne le pays chaque jour qui passe. A ce titre, le comité directeur projette de lancer une grande campagne territoriale de sensibilisation des jeunes au civisme en vue de leur permettre de prendre conscience du danger qu’ils courent.

Pour son deuxième plan, Pona Ekolo Samu na Bwala prévoit de lancer un incubateur qui permettra d’aider les jeunes porteurs de projets. Une initiative visant à orienter les jeunes dans la culture entrepreneuriale afin qu’ils garantissent leur insertion sociale au détriment des actes de violence.

Le dernier axe concerne la mobilisation des jeunes autour des métiers de la terre, conformément aux orientations du président exécutif de Pona Ekolo, Hugues Nguélondélé. Il s’agira de les encourager à s’investir pleinement dans l’agriculture, un métier porteur pouvant leur permettre de gagner la vie sans recourir aux braquages, au vol et aux autres comportements déviants.

« L’apparition des phénomènes sociaux comme les violences en milieu urbain et scolaire interpelle notre conscience et nous appelle à la responsabilité. L’heure est arrivée où nous devons cesser de tourner nos regards vers cette situation tragique qui devrait être un des plus grands chantiers de ce quinquennat », a indiqué Digne Elvis Tsalissan Okombi.

Faisant le bilan de ces deux dernières années, le comité directeur s’est dit satisfait d’avoir atteint ses objectifs dont le plus important a été celui d’avoir contribué, en 2021, à la réélection du chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso, à la magistrature suprême.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here