Baccalauréat général : les candidats invités à plus de responsabilités

3
Baccalauréat général : les candidats invités à plus de responsabilités
Baccalauréat général : les candidats invités à plus de responsabilités

Africa-Press – Congo Brazzaville. A l’orée du baccalauréat d’enseignement général, plusieurs candidats ont reçu non seulement les encouragements des enseignants, des responsables de leurs établissements, mais aussi des conseils. C’est le cas des élèves candidats du complexe Camara-Laye pour lesquels une cérémonie y relative a été organisée, le 18 juin à Brazzaville.

Au cours de la rencontre, l’inspecteur Joachim Désiré Nganga a imploré le créateur pour accompagner les candidats au baccalauréat à la réussite. « Nous savons que nos enseignants ont travaillé avec dévouement, bien qu’ils aient rencontré beaucoup de difficultés. Il sied de signaler que certains de nos candidats ont brillé par des mauvais comportements tout au long de l’année, ils doivent demander pardon et se faire pardonner, … », a-t-il dit.

S’adressant aux candidats et à leurs parents, le directeur général du complexe scolaire Camara-Laye, Laurent Koy, a souligné que son établissement a terminé le programme, quatre baccalauréats tests ont été organiés, deux au premier trimestre et deux au deuxième trimestre. Les élèves ont eu droit aussi au baccalauréat blanc zonal, avant de bénéficier d’un mois de révision générale. C’est dire qu’un enfant qui est actif, régulier au cours, ne peut pas manquer l’examen, a-t-il indiqué. « Aujourd’hui, nous sommes réunis pour accompagner les enfants dans la prière, parce que ce 21 juin les épreuves du baccalauréat 2022 vont démarrer. Ces enfants sont bons pour certains, pas bons pour d’ autres, envers vous-mêmes à la maison, et même entre eux. C’est le moment de se repentir », a précisé le directeur général de Camara-Laye.

Laurent Koy a ajouté que c’est l’enfant qui est au centre de son éducation et pour réussir il doit avoir de la volonté. « Le plus souvent en pédagogie, on dit, l’examen se prépare dès le premier jour de la rentrée. Après neuf mois de cours, de dur labeur, de souffrance, vous aurez quatre jours pour remporter la victoire. Chers enfants, ayez pitié de vos parents, de vos enseignants, de vous-mêmes. Soyez comme des bons soldats, des bons joueurs, partez avec foi, détermination. Ramenez la victoire à 100%. Tous à l’unisson, nous ne souhaitons qu’une seule chose, votre réussite au baccalauréat et que Dieu vous bénisse tous », a-t-il déclaré.

Jérémie Béléméné (le chancelier de la parole), élève en classe de terminale, au nom de tous ses condisciples, a demandé pardon aux responsables des différents établissements Camara-Laye et à Dieu. « Dieu, toi qui vois tout, Père très compatissant, notre libérateur, toi qui es si bon, pardonne-nous, purifie-nous… Nous étions dans nos bêtises, la médiocrité, dans nos comportements pleins d’antivaleurs. Pardonne-nous », … a-t-il imploré.

S’en est suivie la lecture du guide de l’élève candidat à l’examen par le directeur du complexe B, Thierry Moyo, en vingt-trois points. Puis des conseils des professeurs (six enseignants), des parents, le mot des anciens élèves par Joseph Kabouendé, le mot d’encouragement par un élève, et enfin, un mot de remerciement par l’élève Bella Kikounou. L’un des temps forts de cette activité a été la prestation de l’artiste musicien Casimir Zoba Zao, qui a interprété les chansons “Soulard” et “Ancien combattant”. Bien d’autres groupes ont aussi animé cette activité à l’instar du groupe Galilée frère Sam, José Jackson, puis l’humour par le président Robin.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here