Commune de Kintélé : la société civile s’engage à rendre les quartiers propres

3
Commune de Kintélé : la société civile s’engage à rendre les quartiers propres
Commune de Kintélé : la société civile s’engage à rendre les quartiers propres

Africa-Press – Congo Brazzaville. La Coordination des associations et mutuelles de la commune de Kintélé (Camck) a lancé, le 28 décembre, une opération d’assainissement afin de rendre propre cette circonscription administrative.

L’initiative des organisations de la société civile fait suite au désagrément causé par les odeurs nauséabondes dues au bouchage du système d’évacuation des toilettes dans les appartements du quartier Mille logements, dans la commune de Kintélé.

Dénommée « Kintélé bopeto », l’opération d’assainissement consistera à vidanger les fosses septiques, évacuer les eaux usées, désherber et ramasser les ordures sur les lieux publics de cette commune. « Cette opération est l’émanation et l’œuvre de tous les membres de notre organisation pour maintenir propre notre environnement communal, grâce aux différentes activités communautaires liées à l’entretien et au suivi social de la population de Kintélé », a indiqué Urbain Basile Ngambio, coordonnateur de la Camck.

« En règle générale, il convient de vidanger la fosse septique tous les temps. Il peut également être nécessaire d’effectuer la vidange de fosses septiques plus régulièrement si le volume de boue atteint 50% du volume de la fosse septique »,

selon Juliana Mbelo, un spécialiste en hygiène.

« Après avoir écouté le cri du cœur des habitants du quartier Mille logements à la suite du désagrément causé par les odeurs nauséabondes, la Camck, dans sa politique environnementale d’assainissement, a mis les moyens pour venir à la rescousse des habitants des lieux et les épargner des épidémies, surtout en cette période de covid-19 »,

a expliqué le coordonnateur de la Camck. Au regard de sa particularité sociale, culturelle et économique, la Camck s’étendra sur les formations et les recyclages des jeunes aux différents métiers, entre autres, la soudure, la coiffure, la conduite, l’hôtellerie et l’informatique.

Signalons que le péril fécal dont est victime le quartier Mille logements risque de susciter de contaminations par des micro-organismes fécaux, présents dans les selles, responsables d’infection et résistants aux antibiotiques. Le péril fécal est à l’origine de plusieurs maladies, entre autres, l’hépatite A, la poliomyélite, le rotavirus, les pathologies de cardiovasculaires, les cancers, les problèmes respiratoires, les problèmes intimes, les maladies de peau, les troubles digestifs.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here