Coopération : des contrats pour développer trois zones économiques spéciales

1
Coopération : des contrats pour développer trois zones économiques spéciales
Coopération : des contrats pour développer trois zones économiques spéciales

Africa-Press – Congo Brazzaville. Le ministre en charge des Zones économiques spéciales (ZES) et de la diversification économique, Jean-Marc Tchystère Tchicaya ; celui de la Coopération internationale et de la Promotion du partenariat public-privé, Denis Christel Sassou Nguesso ; du Budget, des Comptes publics et du Portefeuille public, Ludovic Ngatsé, et le président directeur général d’ Arise IIP, Gagan Gupta, ont signé, le 4 octobre à Brazzaville, des contrats de développement des ZES de Pointe-Noire, Ouesso et Oyo/Ollombo.

Les contrats signés en présence du Premier ministre, Anatole Collinet Makosso, contribueront à l’industrialisation des secteurs stratégiques de la République du Congo. Le projet est un partenariat public-privé entre Arise IIP et le Congo. La plateforme industrielle aura pour but de promouvoir et d’attirer les investissements multisectoriels et commerciaux dans le pays, et de développer les industries de transformation du bois ainsi que des produits agroalimentaires de première, deuxième ou troisième transformation.

A Pointe-Noire, la zone et le port minéralier occuperont une superficie de 2700 hectares et concentreront leurs activités sur la transformation du bois, des produits agricoles et autres processus de transformation. L’accord comprend également le développement de la zone industrielle de Ouesso, également sous forme de partenariat public-privé entre Arise IIP et le Congo.

Les ZES devraient stimuler le marché de l’emploi d’ici à 2025, doper les exportations et contribuer aux priorités de développement du gouvernement définies dans le Plan national de développement 2022-2026.

« Nous sommes heureux d’avoir pu concrétiser cette ambition du chef de l’Etat par la signature de ces trois accords avec le groupe Arise pour développer les trois zones économiques spéciales. Dans le cadre du Plan de développement 2022-2026, le développement des zones économiques spéciales est inscrit en très bonne place. Cela obéit à la politique du président de la République. Car c’était l’un des piliers forts de son projet de société, aujourd’hui programme de gouvernement », a déclaré le ministre de la Coopération internationale et de la Promotion du partenariat public-privé, Denis Christel Sassou Nguesso, à l’issue de la signature des contrats.

« Nous avons hâte de les voir se mettre à l’œuvre, pour que ces zones soient réellement le début de la diversification de l’économie qui est l’objectif que nous poursuivons, à travers le Plan national de développement », a-t-il ajouté.

Pour le ministre des ZES et de la Diversification économique, Jean-Marc Thystère Tchicaya, la signature des contrats est un moment décisif vers l’atteinte de la matérialisation de ces ZES. En outre, il a remercié son collègue de la Promotion du partenariat public-privé « pour avoir trouvé des partenaires sérieux, qui ont une renommée internationale et qui sont aujourd’hui au Congo pour développer, de façon tout à fait concrète en moins de quatorze mois la Zone économique spéciale de Pointe-Noire ».

Rappelons qu’au mois de mai, en marge de la première édition du Forum sur le PPP, un protocole d’entente pour développer les ZES de Pointe-Noire et Ouesso a été paraphé entre le vice-président de la société Arise IIP, opérateur panafricain de parcs industriels, et le ministre congolais de la Coopération internationale et de la Promotion du partenariat public-privé.

Ces dernières années, Arise IIP a beaucoup développé ses activités en Afrique, avec actuellement douze zones industrielles intégrées, accélérant ainsi l’industrialisation du continent.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here