Nouvelles technologies : des jeunes de Poto-Poto s’imprègnent des métiers de l’informatique

13
Nouvelles technologies : des jeunes de Poto-Poto s’imprègnent des métiers de l’informatique
Nouvelles technologies : des jeunes de Poto-Poto s’imprègnent des métiers de l’informatique

Africa-Press – Congo Brazzaville. La clôture de la deuxième promotion des jeunes du troisième arrondissement de Brazzaville aux métiers de l’informatique, dont la formation a été entièrement supportée par le député de la troisième circonscription de Poto-Poto, Ferréol Gassackys, a eu lieu le 11 décembre.

Le partenariat signé entre, d’une part, le député de Poto-Poto 3 Ferréol Gassackys et, d’autre part, Garcia Joseph Mouanda, promoteur du Centre d’encadrement aux métiers de l’informatique de l’Association pour la valorisation des métiers de l’informatique (CEMI-AVMI), vise la formation des jeunes scolarisés et déscolarisés de Poto-Poto dans différents domaines de l’informatique. La formation des deux promotions a porté sur les domaines de la bureautique et l’infographie. Pour cette deuxième vague, le CEMI-AVMI a reçu vingt-trois jeunes, à savoir sept filles et seize garçons, dont l’âge varie entre 15 et 30 ans. Ce qui prouve à suffisance que ce projet vise essentiellement la couche juvénile de Poto-Poto.

Garcia Joseph Mouanda, promoteur du CEMI-AVMI, a indiqué que, pour les prochaines sessions, la formation sera plus qualifiante avec l’ajout d’une spécialisation, tel que cela a été fait pour les trois jeunes initiés en infographie. CEMI-AVMI proposera donc les modules suivants pour les prochaines sessions: secrétariat bureautique ; maintenance des ordinateurs et réseau ; infographie ; programmation Web ; gestion informatisée de la caisse, a fait savoir son promoteur.

Au nom de tous les jeunes de cette promotion dite Ferréol-Gassakys, Loïck Gaël Botonga s’est référé du proverbe chinois qui dit : « Mieux vaut apprendre à une personne à pêcher que de lui donner du poisson », indiquant au député qu’en supportant financièrement cette formation pendant trois mois, il vient de mettre en application cet adage.

Pour Loïck Gaël Botonga, la Fonction publique étant saturée et ne pouvant donc embaucher tous les jeunes congolais diplômés, le député de la troisième circonscription de Poto-Poto leur a offert une opportunité permettant d’exercer une activité qui non seulement les rendra indépendants mais aussi évoluera avec le temps. « Nous osons croire que nous ne serons pas la dernière promotion car beaucoup de jeunes attendent leur tour », a-t-il laissé entendre.

Le député Ferréol Gassackys s’est dit satisfait de cette approche tout en conviant les jeunes de sa circonscription à ne pas baisser les bras. « Nous sommes satisfaits de la proposition du promoteur Garcia Joseph Mouanda d’un espace de partenariat pour former les jeunes qui sollicitaient à avoir une formation en informatique. Nous avons senti un grand enthousiasme de la part des jeunes pour cette formation. C’est encourageant et ça nous motive à faire mieux encore. C’est donc une contribution pour la jeunesse. Il n’est pas besoin pour nous de s’arrêter…», a déclaré le député de Poto-Poto 3.

Il a invité les jeunes de Poto-Poto à se faire vacciner massivement, notamment pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, de même qu’ils doivent respecter les mesures barrières, question d’être toujours en bonne santé. « Je ne peux pas passer pieds joints sans vous inciter à aller se vacciner parce qu’il y a ce satané virus qui traîne », a-t-il conclu. Notons que le CEMI-AVMI a pour devise « Informer et former, c’est notre mission ».

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here