Développement communautaire : la Likouala et le Pnud liés par une convention de partenariat

0
Développement communautaire : la Likouala et le Pnud liés par une convention de partenariat
Développement communautaire : la Likouala et le Pnud liés par une convention de partenariat

Africa-Press – Congo Brazzaville. Signée le 1er décembre à Brazzaville en marge de l’atelier national de lancement de l’étude de faisabilité du Programme accéléré de développement communautaire (Padc), la convention de partenariat entre le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) et le Conseil départemental de la Likouala cible plusieurs secteurs d’activités dont l’élevage, l’électricité et les pistes agricoles.

L’accord a été paraphé par la représentante résidente du Pnud au Congo, Adama-Dian Barry, et le directeur de cabinet du président du Conseil départemental de la Likouala, Guillaume Ewamela, en présence du ministre délégué en charge de la Décentralisation et du Développement local, Juste Désiré Mondelé. Selon Guillaume Ewamela, cette convention s’articule autour de plusieurs priorités dont les principales sont l’agriculture au sens large, l’électrification et l’ouverture des pistes agricoles.

« Nous avons aussi pensé à faire de telle sorte que nous ayons le projet sur l’électrification, parce que c’est un grand problème dans notre département. La Likouala n’est pas connectée au boulevard énergétique qui s’arrête à Ouesso. Nous n’avons pas d’électricité, donc nous œuvrons pour que nous ayons des énergies renouvelables même à travers l’exploitation forestière. Nous nous sommes également intéressés à l’ouverture des pistes agricoles pour que les produits issus des bassins de production puissent atteindre les grands centres de consommation », a expliqué le directeur de cabinet.

Pour lutter contre l’abandon des postes de travail par les agents de l’Etat par manque de cadre de vie décent, les autorités départementales ont inscrit sur la liste des projets la construction des logements sociaux. L’accord prend également en compte le développement de la pêche à travers le fumage des poissons. « Nous lançons un appel au gouvernement pour qu’il accompagne nos programmes de développement communautaire. C’est dans ce sens que nous sommes venus aujourd’hui parapher cet accord avec le Pnud parce que l’Etat providence est mort. Nous pouvons estimer qu’avec le partenariat public-privé, nous pouvons réaliser des progrès et être soutenus par les partenaires techniques et financiers », a conclu Guillaume Ewamela.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here