le gouvernement s’attelle à la prise en charge des victimes du drame du stade ornano

1
le gouvernement s’attelle à la prise en charge des victimes du drame du stade ornano
le gouvernement s’attelle à la prise en charge des victimes du drame du stade ornano

Africa-Press – Congo Brazzaville. La cellule de crise chargée de gérer la situation née du drame survenu le 21 novembre au stade Michel Ornano a invité le 23 novembre à Brazzaville, la ministre des Affaires sociales, de la solidarité et de l’action sociale, à poursuivre le processus de prise en charge des victimes.

Au terme de la réunion des membres constituant la cellule de crise, supervisé par le Premier ministre Anatole Collinet Makosso, a résolu notamment, du versement aux familles éprouvées, au titre de la contribution de l’État, des sommes destinées à permettre la tenue des veillées mortuaires et l’inhumation des personnes décédées ; la prise en charge des frais médicaux concernant les victimes blessées dont l’état nécessite la poursuite des soins, sur la base des listes fournies par les formations sanitaires.

Enfin la cellule de crise se réserve la possibilité de rendre publique la liste totale et définitive des victimes tant décédées que blessées.

Le ministre des Affaires sociales, de la solidarité et de l’action humanitaire, désigné comme administration d’accueil des victimes et parents de victimes, a procédé à leur enregistrement du 22 au 23 novembre 2023.

Le nombre des personnes décédées est de trente et une selon le décompte établi par la direction des pompes funèbres de la commune de Brazzaville.

Le ministre en charge de la solidarité a d’ores et déjà reçu et enregistré les familles de trente des personnes décédées sur trente et une.

Faisant le point sur la prise en charge des victimes du drame d’Ornano, la cellule de crise a relevé que la prise en charge des blessés depuis le 21 novembre 2023 est déclinée de la manière suivante : au Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville, 84 blessés victimes reçus ; 80 traités sorties et suivies en ambulatoire ; 4 blessés restent hospitalisés, dont deux 2 durement dans un état grave.

A l’hôpital Central des armées, l’on note 66 blessés reçus, 65 traités et sortis, suivis en ambulatoire, un blessé reste hospitalisé. A l’hôpital de Référence de Talangaï 13 blessés ont été reçus. Toutes les victimes arrivées dans cette formation sanitaire ont été prises en charge et sont sorties. Elles restent néanmoins suivies en soins ambulatoires.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here