Législatives 2022 : la campagne électorale s’ouvre ce 24 juin

5
Législatives 2022 : la campagne électorale s’ouvre ce 24 juin
Législatives 2022 : la campagne électorale s’ouvre ce 24 juin

Africa-Press – Congo Brazzaville. La campagne électorale comptant pour les élections législatives et locales des 4 et 10 juillet s’ouvre ce vendredi sur toute l’étendue du territoire national pour se refermer le 8 juillet.

Pour les législatives, ils sont près de 2 000 candidats à disputer les 151 sièges de l’Assemblée nationale. En raison du vote par anticipation des éléments de la force publique, le 4 juillet, les différents acteurs marqueront une pose le 2 juillet pour ne répondre la campagne que le 5 juillet.

Dans sa communication aux dirigeants des partis politiques, le 23 juin au Palais des congrès, le ministre de l’Administration du territoire, de la Décentralisation et du Développement local, Guy Georges Mbacka, a rappelé quelques dispositions de la loi électorale. « Comme vous êtes informés, la campagne officielle pour ce double scrutin s’ouvre ce 24 juin. On peut donc dire que tous les candidats sont sur les starting-blocks, prêts à se lancer dans la compétition électorale. Cette compétition que nous souhaitons en être véritablement une sera placée sous la supervision d’un arbitre infaillible, un arbitre qui a été choisi en fonction de son impartialité avérée : j’ai cité la loi n°9-2001 du 10 décembre 2001 portant la loi électorale, modifiée et complétée par d’autres lois subséquentes », a rappelé le ministre.

Selon lui, ces élections couplées sont encadrées par des textes juridiques garantissant une égalité de chances à tous les candidats. Pour ce faire, le gouvernement a pris, a-t-il poursuivi, des dispositions nécessaires pour que les législatives et locales prochaines se déroulent dans la paix et la transparence. Tout ceci en se référant aux certaines recommandations de la concertation politique d’Owando.

« Nous en appelons à votre sens de responsabilité et à votre esprit citoyen pour un strict respect des règles de jeu de cette compétition électorale, afin de consolider notre jeune démocratie et, par-delà, l’unité nationale. Pour ce faire, nous vous exhortons à placer le Congo au-dessus de toutes autres considérations », a conclu le ministre Guy Georges Mbacka.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here