Vie des partis : le Club 2002 PUR Fédération France Europe se félicite de la nouvelle donne politique

0
Vie des partis : le Club 2002 PUR Fédération France Europe se félicite de la nouvelle donne politique
Vie des partis : le Club 2002 PUR Fédération France Europe se félicite de la nouvelle donne politique

Africa-Press – Congo Brazzaville. La nouvelle donne politique gouvernementale et municipale suscite de réels motifs de satisfaction à la Fédération Club 2002 Pur Europe par la nomination de deux de ses anciens cadres : l’entrée au gouvernement de Juste Désiré Mondélé et Louis Gabriel Missatou qui occupe désormais le poste de premier vice-maire de Pointe Noire, capitale océane du Congo.

Pour le Club 2002, Parti pour l’unité et la République (PUR) créé le 30 janvier 2002 par Guy César Wilfrid N’Guesso, cela s’apparente à une consécration en temps opportun à la vingtième année de son existence en tenant compte du bilan de ses activités menées pendant cette période et de sa projection dans le futur.

Les deux cadres du parti de la majorité présidentielle, Juste Désiré Mondélé et Louis Gabriel Missatou, aujourd’hui aux responsabilités gouvernementales et municipales, ont affûté leurs « armes politiques » durant leur séjour à l’étranger au sein de la Fédération France Europe. Avec des militants de l’époque, ils ont participé à l’éclosion des idées phares de ce qui s’apparentait à un laboratoire digne d’une force de propositions en alimentant le creuset de l’unité nationale et de l’école politique de leur parti.

De ce fait, la Fédération France Europe Club 2002 PUR, dès la publication de ces deux distinctions républicaines, a salué l’entrée au nouveau gouvernement d’Anatole Collinet Makosso, de Juste Désiré Mondélé en tant que ministre délégué auprès du ministère de l’Intérieur, et de Louis Gabriel Missatou en tant que premier vice-maire d’Évelyne Tchichelle, le nouveau maire de Pointe-Noire, et s’en est félicité.

«Notre fierté se situe dans le fait que, depuis 2002, notre parti avait pris l’engagement de soutenir l’action politique de Denis Sassou N’Guesso pendant les moments exceptionnels de l’apaisement, de la sérénité, de la prospérité et de l’espoir. Une vingtaine d’années plus tard, cette constance nous permet, depuis Paris, de constituer toujours une école du savoir, du mieux vivre ensemble, une force de propositions susceptible de suggérer, par le biais de nos instances, les axes allant dans le sens de la responsabilité assumée en vue de consolider les acquis démocratiques institués grâce au projet sociétal émis par le chef de l’État », clament, d’une manière unanime, les responsables du bureau de la Fédération, tout en souhaitant bonne détermination et réussite aux deux cadres de leur parti.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here