Judo: Brazzaville Fait le Plein au Championnat National

1
Judo: Brazzaville Fait le Plein au Championnat National
Judo: Brazzaville Fait le Plein au Championnat National

Africa-Press – Congo Brazzaville. La Fédération congolaise de judo et disciplines associées(Fécoju-Da) a organisé, du 18 au 19 mai, au gymnase Nicole-Oba de Brazzaville, le championnat national de ce sport de combat. Des athlètes de toutes catégories issus des ligues départentales se sont affrontés en présence des autorités sportives et du public. C’est Brazzaville qui a dominé en termes des médailles.

Les athlètes de la ligue départementale de judo de Brazzaville ont dominé l’édition 2024 du championnat national denommé Me Alvin Ngakosso. Ils ont, sans peine, remporté la plupart des médailles, totalisant 41 dont 12 en or, 12 en argent et 17 en bronze. Pointe-Noire a terminé à la deuxième place avec 2 médailles en or, une en argent et une autre en bronze. Le département du Pool a, sans nul doute, profité de sa proximité avec Brazzaville pour s’accrocher à la troisième place, avec une médaille en or. Le Niari et la Sangha occupent la 4e et 5e place avec deux médailles de bronze chacun. Le département de la Cuvette, dernier sur la liste , a remporté une médaille de bronze.

L’édition 2024 dénommée Me Alvin-Ngakosso a tenu toutes ses promesses puisque toutes les ligues ont répondu présent avec un total de 176 hommes et 43 femmes. Il s’agit de Brazzaville, Kouili-Pointe Noire, Niari, Bouenza, Pool, Cuvette, Cuvette Ouest, Sangha, Plateaux et Lékoumou.

Le champion de la 2e catégorie -66kg, Gédéon Ibata, a rappelé que ce résultat est le fruit de ses efforts puisqu’il a détrôné certains favoris et habitués de cette catégorie. « Je suis très content et j’apprécie bien les efforts de la Fédération dans l’organisation et le développement de notre sport. Ce n’est pas facile mais rien n’est impossible lorsqu’on travaille ardemment. J’ai désormais la lourde mission de conserver ce titre lors des prochaines compétitions nationales et internationales », a-t-il indiqué.

En présence des représentants de la Direction générale des Sports et du Comité national olympique et sportif congolais, le président de la Fécoju-Da, Me Francis Neyl Ata Assiokarah, a salué l’engagement et la mobilisation de tous les acteurs du judo congolais. Il a, par ailleurs, encouragé le changement qui s’effectue au niveau du classement national, avec l’arrivée des nouveaux champions qui ont détrôné les anciens.

A travers cette compétition, la Fédération a rendu un vibrant hommage à l’un des grands formateurs du judo congolais, ancien sélectionneur national, Me Alvin Ngakosso, décédé en 2022 dans un accident de circulation.

Notons qu’un stage des arbitres et officiels techniques animé par les experts de la Fédération internationale a précédé la compétition.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here