Mondial 2022 – Le Qatar ne lâchera pas du lest sur sa rigueur sociale

1
Mondial 2022 – Le Qatar ne lâchera pas du lest sur sa rigueur sociale
Mondial 2022 – Le Qatar ne lâchera pas du lest sur sa rigueur sociale

Africa-Press – Congo Brazzaville. Alors que certaines capitales européennes comme Paris, annoncent le boycott du mondial de football sur le sol qatari en s’abstenant de créer des « fan-zones », le pays organisateur vient de publier un document de 16 Pages contenant les règles sociales devant gouverner les supporters durant la compétition. Beaucoup d’interdictions et de mesures dissuasives y sont mentionnées.

Cette première expérience d’une coupe de monde de football au Moyen-Orient marquera certainement tous les acteurs et les fanatiques de la discipline sportive. Le Qatar, pays musulman, a réussi à obtenir l’organisation de cette édition qui est décalée sur une période inimaginable de la saison annuelle des divers championnats nationaux. Pour être fidèles à ses convictions religieuses, le Qatar a tenu à faire des précisions sur les tenues et les attitudes à adopter sur son territoire.

D’abord, en ce qui concerne les tenues vestimentaires : Pour les femmes, il est bien vu de “porter le voile”. Même si aucune loi ne l’exige, il est préférable d’en porter un “pour s’intégrer et respecter la culture locale et éviter les attentons indésirables.” Si les femmes au Qatar portent des abayas (longues robes noires) et les hommes sont en thunes (longues chemises blanches), il est demandé aux visiteurs de s’habiller modestement en portant des vêtements qui couvrent à la fois les épaules et les genoux. Les chemises sans manches, les robes et jupes courtes, les crops tops et les shorts sont interdits. Le Qatar demande à s’assurer que les vêtements des visiteurs ne soient ni trop serrés, ni trop transparents. Pour les hommes, les marcels et les tee-shirts sans manche ou à col V très bas ne sont pas autorisés. Et il est formellement interdit de se promener torse nu. Sur la plage, le bikini est autorisé mais les tongs et les bikinis brésiliens, eux, ne le sont pas. Les vêtements avec des slogans ou des symboles offensants sont à bannir également. Rangez tous vos bijoux, seules les montres et les alliances sont considérées comme appropriées.

Ensuite, il sera nécessaire de s’adapter aux convenances sociales qataries : Lorsque l’on entre dans un foyer, il est recommandé de saluer en premier la personne la plus âgée et celles qui ont un “statut supérieur”. Concernant l’approche vers les femmes, c’est très clair : “Ne vous approchez pas des hôtes féminins avec vos mains, évitez les étreintes. Vous pouvez saluer les femmes verbalement en gardant une certaine distance.” Toutefois, tenir sa main droite sur le cœur en guise de salutation est bien vu au Qatar. Il faut toujours se servir de sa main droite pour boire le thé arabe ou manger le Machboos, plat traditionnel qataris servi à même le sol. Fixer un Qatari dans un les yeux est déconseillé. Cela est jugé “impoli et inapproprié”. Autre règle au Qatar : croiser ses jambes de manière à ce que le pied d’une jambe repose sur le genou de l’autre lorsque vous êtes assis est considéré comme une insulte. Les démonstrations d’affection en public sont autorisées, même si jugées “désagréables”. Il est demandé également de respecter les files spécifiques pour les femmes et les hommes dans différents lieux publics.

Enfin, Il est interdit d’apporter de l’alcool et d’être ivre dans la rue, tout comme détenir de la drogue et des produits à base de porc. La bière, qui coûtera à 17 euros la pinte, ne sera vendue qu’à certaines heures. À noter par ailleurs qu’il n’est pas autorisé de photographier tout bâtiment officiel, installations industrielles ou militaires.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here