Activités génératrices de revenus : des femmes handicapées formées à l’entrepreneuriat

0
Activités génératrices de revenus : des femmes handicapées formées à l’entrepreneuriat
Activités génératrices de revenus : des femmes handicapées formées à l’entrepreneuriat

Africa-Press – Congo Brazzaville. Le Collectif liloba a lancé, le 29 septembre à Brazzaville, la session de formation des jeunes filles et femmes handicapées sur le thème « L’apprentissage », en collaboration avec ses partenaires. L’objectif est de renforcer les capacités de cette couche vulnérable dans le combat visant leur autonomisation.

Des jeunes filles et femmes handicapées seront formées pendant trois mois dans divers domaines : le commerce, l’hôtellerie et perlerie grâce à une expertise extérieure. La formation est baptisée promotion « Tchicaya Oboa ». Elle sera sanctionnée par un certificat de participation, ont expliqué les organisateurs, ajoutant qu’elle fait suite aux recommandations faites au bureau du Collectif liloba sur l’employabilité et la réduction de la pauvreté des jeunes filles et des femmes handicapées, lors de l’assemblée générale organisée en août dernier.

L’animatrice principale du Collectif liloba, Gustavine Louzolo, a invité ses consœurs à tourner la page de la mendicité au bénéfice de l’autonomisation par le truchement de la formation qualifiante. « Par le processus d’autonomisation, la femme handicapée doit retrouver sa place de mère de famille et garantir une vie saine à sa progéniture », a-t-elle indiqué.

Gustavine Louzolo a assuré à cette occasion l’ambition de créer un fonds de garantie pour financer les activités génératrices de revenus par l’intermédiaire des microcrédits. L’initiative, a-t-elle poursuivi, permettra de pérenniser l’appui des donateurs potentiels et traditionnels grâce à l’établissement d’un partenariat avec les gestionnaires des caisses de micro finances de proximité au Congo.

De son côté, le secrétaire général de l’Association nationale des aveugle et déficients visuels, Emmanuel Batchi, a rappelé les activités réalisées en faveur de cette couche vulnérable. Parmi celles-ci figurent des formations sur l’éducation financière, l’entrepreneuriat adapté. Elles ont également bénéficié des consultations gratuites de santé ainsi que des dons multiformes.

« La formation vous est donnée pour vous permettre de devenir des femmes productives afin de vivre votre autonomie car nous avons su que vous êtes des femmes battantes », a-t-il déclaré.

Après le lancement officiel de la formation, les femmes ont reçu l’exhortation de l’entrepreneur Séraphine Ekoa, facilitatrice de la formation. A cet effet, elle a invité les apprenantes à se mettre debout pour que personne n’ait pitié d’elles pour devenir actrices de leur vie. Notons que la cérémonie a été marquée par la visite des œuvres produites par des femmes handicapées dans le domaine de l’artisanat, l’agro-alimentaire et bien d’autres.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here