Comment Isoler un Mur Humide de L’intérieur ?

3
Comment Isoler un Mur Humide de L’intérieur ?
Comment Isoler un Mur Humide de L’intérieur ?

Africa-Press – Congo Brazzaville. Ne laissez pas l’humidité compromettre votre bien-être. De la détection aux solutions concrètes, tout ce que vous devez savoir sur l’isolation murale.

Souvent présente dans les maisons anciennes, en pierre de meulière, ou rénovées, l’humidité est un véritable fléau pour notre santé, et pour notre porte-monnaie. Chauffer un milieu humide est beaucoup plus énergivore que si le taux d’humidité se situe de 40 à 60 % selon l’ADEME. Assainir un mur humide, qui se trouve à l’intérieur de sa maison, est donc capital pour obtenir un meilleur rendement de votre chauffage. L’humidité doit être détectée puis il faut agir pour qu’elle disparaisse. Mais, comment identifier le type d’humidité présente ? Et, comment faire pour la combattre ? On va tout vous expliquer.

Comment repérer l’humidité sur un mur ?

Parfois, il est très facile d’identifier la présence d’humidité sur un mur intérieur. En général, le mur est froid au toucher, et présente des auréoles noirâtres sur le papier-peint ou sur la peinture. Ces auréoles sont en réalité des moisissures, ou des champignons, preuve que votre mur est déjà bien atteint. Mais, de temps en temps, l’humidité se cache dans le sous-sol, derrière un meuble, ou dans un garage attenant. Un indice peut vous mettre sur la piste d’une humidité trop présente: la condensation sur les vitres, ou occasionnellement sur les murs. Si vous repérez des gouttelettes d’eau qui perlent sur les murs, une porte, ou des vitres, ce n’est pas une excellente nouvelle.

Quels sont les différents types d’humidité rencontrés ?

L’humidité en général est donc le fait que de l’eau s’infiltre dans les murs. Cependant, il existe plusieurs types d’humidité que l’on ne traitera pas de la même manière.

L’humidité par capillarité

Ce type d’humidité est présent dans les vieilles maisons, dont les fondations ne sont pas très étanches ou conçues avec les moyens de l’époque de votre bâtisse ! Aussi appelée humidité ascensionnelle, elle remonte des profondeurs de votre souterrain, et peut gangréner les murs jusqu’à 1,50 m de hauteur. Elle peut aussi être présente dans une maison neuve dont les fondations auront été mal conçues, une clause de vice cachée qu’il est possible de faire valoir auprès du constructeur et de votre assureur.

La pression hydrostatique

Cette forme d’humidité est causée par une mauvaise évacuation des eaux pluviales, ou un piètre drainage dans les fondations du bâtiment. Elle est due à la pression qu’exerce l’eau des sols sur le bâtiment, ce qui l’incite à remonter vers les murs. On trouve souvent ce type d’humidité sur les maisons implantées très près de nappes phréatiques ou sur des sols meubles, comme l’argile.

Quelles solutions pour remédier à l’humidité à l’intérieur de votre logement ?

Pour résoudre les problèmes d’humidité d’un mur intérieur, il existe plusieurs alternatives, avec des coûts variables.

La technique du cuvelage

Le cuvelage agit comme une barrière contre les remontées capillaires issues du sous-sol: il implique l’application d’un enduit imperméable sur les murs et la coulée d’une nouvelle chape dans la cave, en accordant une attention particulière aux jonctions entre le sol et les murs. Coût approximatif: variant de 50 à 380 € selon l’envergure des travaux.

La technique de l’injection

L’application d’une résine spéciale à la base du mur crée une étanchéité au niveau de la liaison sol-mur. Le coût estimé varie de 50 à 200 € par mètre linéaire en fonction de l’État du mur et du type de résine utilisé.

Poser un drain

La solution la plus appropriée consiste à installer un drain: une tranchée est excavée pour accueillir un tuyau d’évacuation en béton ou en PVC, qui acheminera l’humidité loin de la maison, soit vers le réseau d’eaux pluviales, soit vers un puisard. Coût estimé: de 200 à 300 € par mètre linéaire.

La pose d’une membrane étanche par l’extérieur

L’application d’une membrane étanche sur l’extérieur, au niveau des murs enterrés des fondations, constitue une méthode efficace pour interrompre les remontées capillaires et assurer l’étanchéité des murs intérieurs. Coût estimé: de 100 à 200 € par mètre linéaire.

Les systèmes d’assèchement électroniques

Pour terminer, il existe des dispositifs d’assèchement électroniques, qui recourent à des impulsions électriques pour repousser l’eau sous l’effet de la pression hydrostatique. Ils peuvent être installés sur un mur non enterré. Coût estimé: de 500 à 1000 € pour un mur de 20 mètres. Que pensez-vous de ces conseils ? Connaissez-vous d’autres méthodes pour combattre l’humidité ? Donnez-nous votre avis, ou partagez avec nous, votre expérience. Merci de nous signaler toute erreur dans le texte

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here