De l’eau liquide «récente» sur Mars : la découverte surprenante d’un robot chinois.

0
De l'eau liquide «récente» sur Mars : la découverte surprenante d'un robot chinois.
De l'eau liquide «récente» sur Mars : la découverte surprenante d'un robot chinois.

Africa-Press – Congo Brazzaville. Le petit robot explorateur lancé sur Mars par la Chine voici un an a livré ses premiers secrets. Il dévoile notamment la présence d’eau liquide « récente » sur la planète rouge ce qui pourrait signifier l’existence d’une vie martienne au cours du dernier milliard d’années. Pékin investit des sommes colossales dans la conquête spatiale.

La Chine poursuit sa conquête de l’espace. Il y a plus d’un an, Pékin avait posé une sonde ainsi qu’un petit robot sur Mars. Ce dernier vient de dévoiler la présence d’eau liquide « récente » sur la planète rouge. Une découverte qui pourrait révéler l’existence d’une vie antérieure sur Mars.

Après plus d’un an à sillonner l’astre, le rover chinois Zhurong a parcouru moins de 2km mais a déjà cumulé une kyrielle de données. Certaines suggèrent que de l’eau aurait existé sur Mars il y a un milliard d’années. Les précédentes études estimaient que l’eau martienne avait disparu il y a environ 3 milliards d’années.

Des milliards d’euros investis

« S’il y avait de l’eau, nous pouvons supposer que l’atmosphère était adaptée à l’origine de la vie ou que les conditions météorologiques sur Mars étaient favorables au cours du dernier milliard d’années », indique ce chercheur à l’Académie chinoise des sciences.

Les minéraux hydratés n’avaient pas été détectés par les précédents orbiteurs. Les données de Zhurong sont donc très importantes et le robot va poursuivre son exploration de la planète rouge pendant encore quelques temps.

La Chine a investi des milliards d’euros dans son programme spatial et a posé pour la première fois en 2019 un engin sur la face cachée de la Lune.

En 2020, la Chine a rapporté des échantillons de Lune et l’année suivante, elle a donc fait atterrir ce petit robot sur Mars. Pékin prévoit désormais d’envoyer des hommes sur la Lune à l’horizon 2030.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here