des dégâts matériels au centre d’appel de la halc

3
des dégâts matériels au centre d’appel de la halc
des dégâts matériels au centre d’appel de la halc

Africa-Press – Congo Brazzaville. Un incendie s’est déclenché au Centre d’appel de la Haute autorité de lutte contre la corruption (HALC) le 16 novembre à Brazzaville aux environs de 11 heures, occasionnant des dégâts matériels importants.

Ce désastre s’est produit à la HALC avant 12 heures, suite à un foyer d’incendie qui s’est déclenché dans une des salles adjacentes au centre d’Appel et du Secrétariat central, a fait savoir le Chef de département de la prévention, la sensibilisation de la HALC, Germain Loubota.

Par ailleurs, Germain Loubota a déploré la perte des équipements de la salle call center qui permettaient à la HALC de recueillir les dénonciations de la population des cas de corruption, les ordinateurs, la salle informatique, les documents d’archives, les combinés et les objets du personnel.

Germain Loubota a aussi rappelé que la HALC a hérité les installations qui appartenaient à l’Observatoire anti-corruption, la Commission nationale de lutte contre la corruption, la concussion et la fraude, estimant que ce sont des bâtiments assez vétustes avec des installations électriques plus ou moins défectueuses.

« Pour l’instant, il est impossible pour nous de se prononcer à ce sujet. C’est à l’issue des enquêtes que nous serons à mesure de déceler la cause de cet incendie », a expliqué le commandant Territorial par intérim de la Sécurité civile de Brazzaville, Alphonse Bonazebi.

Les pompiers sont arrivés à temps sur le lieu du drame et ont pu circonscrire l’incendie, en s’attelant au démeublement pour voir s’il y a persistance du phénomène dans les mobiliers impactés par le feu.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here