Le Baccalauréat Blanc Général pour Évaluer les Aptitudes des Candidats

1
Le Baccalauréat Blanc Général pour Évaluer les Aptitudes des Candidats
Le Baccalauréat Blanc Général pour Évaluer les Aptitudes des Candidats

Africa-Press – Congo Brazzaville. Le Directeur Départemental de l’Enseignement préscolaire, primaire, secondaire et de l’alphabétisation Alain Claude Dangouama a effectué le 14 mai à Brazzaville la ronde de quelques établissements scolaires, pour se rassurer du déroulement des épreuves écrites du baccalauréat blanc. Un test permettant aux candidats d’évaluer leurs compétences, avant d’affronter l’examen officiel le 18 juin 2024.

« A environ un mois et quelques jours du Baccalauréat général session de juin 2024, nous avons tenu à faire la ronde de quelques établissements scolaires, pour s’imprégner du déroulement des épreuves. Aussi essayer de corriger certains écueils d’organisation avant la tenue du baccalauréat officiel », a relevé le ministre Alain Claude Dangouama au terme de la descente dans les établissements scolaires publics et privés de Brazzaville.

Conscient de l’énormité des tâches dans les écoles privées, il a promis de s’atteler à l’année scolaire 2024-2025, afin d’apporter tant soi peu son appui aux établissements d’enseignement détenus par les privés.

En ce qui concerne les établissements publics, Alain Claude Dangouama s’est dit également déterminé à œuvrer pour leur fonctionnement efficient, en prenant des mesures draconiennes à l’endroit des élèves en classe de terminale qui s’illustrent par l’indiscipline.

« Je lance un message à tous les élèves égarés, à s’investir dans le travail, en participant à la remédiation après la correction et la publication des résultats du baccalauréat blanc, en se ressaisissant pour s’admettre au baccalauréat », a-t-il souligné.

Pour un candidat Chrissyma Mahoungou, le Baccalauréat blanc est une occasion pour lui de jauger ses aptitudes dans toutes les matières, en s’appliquant à fond pour corriger ses faiblesses afin d’affronter en toute sérénité le baccalauréat.

Une autre candidate Eunice Ampat estime que «le baccalauréat blanc permet aux candidats de se mettre en condition, en se servant des résultats pour corriger leurs lacunes et être suffisamment outillés au baccalauréat rouge».

Les élèves de série A, ont débuté les épreuves du baccalauréat blanc par le français et les mathématiques, le deuxième jour, ils vont affronter l’anglais et la philosophie pour terminer le dernier jour par l’histoire et la géographie. Par contre, ceux de la série D, ont commencé par les sciences de la vie de la terre (SVT) et l’anglais, le mercredi 15 mai, ils vont poursuivre avec les sciences physiques, la philosophie ou le français au choix des candidats, pour clôturer par les mathématiques, l’histoire ou la géographie , les deux matières que les candidats devraient choisir en fonction de leurs aptitudes.

Les élèves de la série C, ont entamé les épreuves écrites du Baccalauréat blanc par les mathématiques et l’anglais, ils se préparent à affronter le deuxième jour les épreuves de sciences de vie de la terre, le français ou la philosophie au choix des candidats, pour boucler avec la science physique , l’histoire ou la géographie.

Au total 30431 candidats du département de Brazzaville participent aux épreuves écrites du Baccalauréat Blanc.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here