le pct prend acte de la destitution de princesse mouangassa

3
le pct prend acte de la destitution de princesse mouangassa
le pct prend acte de la destitution de princesse mouangassa

Africa-Press – Congo Brazzaville. Le bureau politique du Parti congolais du travail (PCT), a lors de sa 7e session ordinaire, pris acte le 4 octobre à Brazzaville de la décision de la Cour constitutionnelle en reformulation des résultats de l’élection législative dans la troisième circonscription de Makélékélé. Cette décision du 30 septembre dernier qui avait invalidé l’élection de la candidate du PCT Princesse Line Mouangassa, a établi le candidat indépendant Léonce Alban Oscar Kaky.

« Le PCT est un parti démocrate. Que la Cour Constitutionnelle ait rendu une décision invalidant l’élection de la candidate du PCT en faveur d’un autre compatriote indépendant est une chose normale. Cela montre qu’il y a la démocratie dans ce pays et que le PCT ne fait que respecter la décision de la plus haute juridiction nationale en matière électorale », a indiqué Parfait Iloki, le secrétaire permanent du PCT à la communication et aux technologies de l’information.

Après un peu plus d’un mois de la rentrée parlementaire de la 15e législature de l’Assemblée nationale de la République du Congo, le PCT qui a eu 112 candidats proclamés élus par les résultats du ministère de la décentralisation à l’issus du deuxième tour des législatives de juillet 2022, se retrouve toujours avec la majorité écrasante de 111 candidats sur les 151 sièges que compte l’Assemblée nationale.

Outre ce point, le bureau politique du PCT, par le biais de son secrétaire général, Pierre Moussa s’est satisfait des résultats globaux à l’issue des élections législatives et locales.

« Nous nous félicitons de nos résultats à l’issus des élections législatives et locales de 2022, à savoir 111 sièges à l’Assemblée nationale et 650 aux conseils locaux ; résultats qui donnent la majorité écrasante au président du comité central, le président de la République Denis Sassou N’Guesso », a-t-il expliqué.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here