les candidats au baccalauréat technique affrontent les épreuves écrites

0
les candidats au baccalauréat technique affrontent les épreuves écrites
les candidats au baccalauréat technique affrontent les épreuves écrites

Africa-Press – Congo Brazzaville. Les épreuves écrites du baccalauréat technique ont démarré le 11 juin sur l’ensemble du territoire national pour l’ensemble des 16825 candidats répartis en 87 centres. A Brazzaville, les candidats de différentes séries ont affiché une attitude d’optimisme devant les sujets proposés.

« Nous avons passé 9 mois sur le banc de l’école pour apprendre ce qu’on nous a proposé depuis le premier jour des classes. Pour moi, le sujet est traitable. Je m’en sors très bien et je crois que je vais réussir cet examen avec la bénédiction du très haut », a relevé Merveille Mbimbeni, élève en G2 lors du lancement des épreuves par le ministre de l’enseignement technique.

« Je trouve le sujet abordable. Je vais donner le meilleur de moi pour changer de cycle. Mais tout dépendra du correcteur à qui revient le dernier mot. Je reste tout de même optimiste parce que ce sont des notions apprises à l’école qui reviennent sur ces feuille rames », a souligné Anthase Bimbeni Makaya en série BG.

Lançant les épreuves dans lycées techniques industriel et commercial 1er mai, 5 février et l’école africaine de développement, le ministre Ghislain Thierry Maguessa Ebome s’est dit rassuré des dispositions prises et de l’attitude des candidats « Nous nous mobiliser ce matin avec mes collègues, celui de la lutte contre les antivaleurs et de l’enseignement général pour constater le déroulement du baccalauréat technique. Sur place nous avons eu bonne impression. Tout se passe normalement, il n’y a rien de négatif qui puisse empiéter sur le bon déroulement des épreuves », a-t-il souligné.

16825 candidats sont concernés par cet examen d’Etat répartis en 87 centres sur l’ensemble du territoire national. Après les épreuves écrites, suivra la phase pratique à partir du 18 juin.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here