l’opération d’enrôlement biométrique prolongée jusqu’en février

12
l’opération d’enrôlement biométrique prolongée jusqu’en février
l’opération d’enrôlement biométrique prolongée jusqu’en février

Africa-Press – Congo Brazzaville. Le directeur de cabinet du ministre de la Fonction publique, Christian Aboke-Ndza a indiqué le 24 janvier à Brazzaville que, l’opération d’enrôlement biométrique des agents civils de l’État pour Brazzaville sera prolongée jusqu’au mois de février 2023.

« Nous sommes à la 3ème phase de l’opération d’enrôlement biométrique des agents de l’Etat, celle de couvrir les ministères à gros effectifs. En termes du nombre de ministères, nous avons couvert 31 ministères sur les 37, il nous reste six ministères à ce jour. En termes d’effectif enrôlé, nous sommes encore au tiers par rapport au nombre attendu. Seulement dix mille personnes sur trente-deux Mille agents civils de L’Etat pour Brazzaville ont été enrôlés », a relevé le directeur de cabinet du ministre de la fonction publique, Christian Aboke-Ndza, lors de la ronde effectuée dans les centres d’enrôlement biométrique des agents civils de l’Etat.

« Les vingt-deux mille fonctionnaires restants sont répartis dans les 4 principaux ministères à gros effectifs sur les six, notamment les ministères de la Fonction publique, de la Santé, des Finances et de l’Enseignement, préscolaire primaire secondaire et de l’alphabétisation. Nous avons ainsi encouragé l’enrôlement en ligne, parce qu’elle nous permettra d’aller plus vite, sinon on serait parti pour des mois. Cette disposition prise s’impose à nous pour terminer au mois de février l’opération d’enrôlement des agents civils de l’Etat au niveau Brazzaville », a -t- il ajouté.

Lors de la visite des centres d’enrôlement du personnel de santé et de la Fonction publique, Christian Aboke-Ndza a invité les agents civils de l’Etat à faire montre de discipline et de responsabilité, afin de faciliter le travail aux agents commis à cette tâche.

Cette opération d’enrôlement biométrique des agents civils de l’Etat vise la maîtrise de l’effectif global des agents et de la masse salariale en République du Congo.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here