Salubrité : les FAC contribuent à l’assainissement de Brazzaville

1
Salubrité : les FAC contribuent à l’assainissement de Brazzaville
Salubrité : les FAC contribuent à l’assainissement de Brazzaville

Africa-Press – Congo Brazzaville. Les Forces armées congolaises (FAC) ont remis à la mairie de Brazzaville, le 29 décembre, un pack constitué de quatre camions bennes, deux tractopelles et une chargeuse pour l’épuration des décharges publiques.

La remise officielle des engins devant contribuer à assainir Brazzaville a été effectuée par le directeur général des Affaires stratégiques et de la coopération militaire (Dgascom), le colonel Jean Aimé Ignoumba, représentant le ministre de la Défense nationale. Ils ont été réceptionnés, pour le compte de la mairie, par le conseiller à l’urbanisme, Germain Oumba.

« J’ai l’honneur de venir mettre à votre disposition des camions bennes et des chargeurs. Ces engins sont destinés à apporter la contribution des Forces armées congolaises (FAC) à l’opération de salubrité engagée par la mairie de Brazzaville », a indiqué le Dgascom, soulignant qu’il y a à la fois les engins et le personnel mis à la disposition de la mairie de Brazzaville.

« Ces engins nous permettront de faire un pas de plus, c’est-à-dire rendre la ville de Brazzaville assez propre. Rassurez-vous que ce matériel sera utilisé à bon escient en même temps que l’accompagnement du personnel qui sera mis en astreinte avec ces engins », s’est réjoui le conseiller à l’urbanisme, Germain Oumba.

L’entrée en scène de la force publique fait suite au lancement d’une opération de salubrité par la mairie de Brazzaville qui a fait appel à plusieurs forces vives de lui prêter main forte pour maintenir propre l’environnement communal. Les défaillances seraient l’accumulation des ordures non évacuées pendant plus d’un mois par la société Averda.

Notons que huste après la réception, ce matériel s’est tout de suite mis au travail. Suivant le plan d’opération établi en accord avec Averda, la mairie centrale a réparti les quatre camions et les trois chargeurs en trois équipes, à savoir la première à Bacongo, la deuxième à la Tsiémé, Petit-chose, Ngamakosso et Ouenzé, et la troisième à Kombo (Hôpital général et CNRTV), Massengo et lycée Thomas-Sankara.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here