Secteur Maritime: la Présidente Nationale de Wima Congo Appelle À L’égalité Homme-Femme

1
Secteur Maritime: la Présidente Nationale de Wima Congo Appelle À L’égalité Homme-Femme
Secteur Maritime: la Présidente Nationale de Wima Congo Appelle À L’égalité Homme-Femme

Africa-Press – Congo Brazzaville. Armelia Itoua Ndake, présidente nationale de Women in maritime (Wima Congo) et coordonnatrice nationale de Wimowca, a émis le 23 mai le vœu à l’occasion de la célébration en différé de la troisième Journée internationale des femmes du secteur maritime.

La présidente nationale de Wima Congo a signifié qu’en célébrant la Journée internationale des femmes du secteur maritime, le Congo réaffirme son engagement à poursuivre son action en faveur de la promotion de la diversité et de l’inclusion dans le domaine maritime. Ainsi, elle a rappelé les initiatives prises lors de la conférence des jeunes tenue à Londres, au siège de l’Organisation maritime international(OMI).

« Il s’agissait, entre autres, de la nécessité de remédier au manque de visibilité des femmes dans le secteur maritime, la nécessité pour celles-ci et les organisations qu’elles représentent de travailler en partenariat pour les meilleurs résultats. La question de la promotion du genre dans le secteur maritime et, particulièrement, celle de la sécurité maritime obéit conformément à l’objectif n°05 du développement durable des Nations unies qui traite de l’égalité homme-femme. A travers la célébration de la troisième édition de cette journée, l’OMI vise de mettre un accent sur le rôle central que jouent les femmes dans l’amélioration des réseaux de sécurité au sein de l’industrie maritime », a-t-elle déclaré.

De plus, Armelia Itoua Ndake a expliqué que les femmes de l’association Wima Congo se réjouissent d’avoir compté sur l’engagement du gouvernement en vue de promouvoir l’égalité homme-femme dans le secteur maritime. Loin de représenter un banal événement festif, la célébration de cette journée constitue un cadre d’échange et de réflexion où pourront être étudiées les perspectives de solutions en vue de bâtir un avenir dans lequel les femmes non seulement joueront leur partition mais aussi montreront également la voie à ceux qui façonneront l’avenir de l’industrie maritime vers plus de sécurité, de durabilité et d’innovation. «Les femmes de l’association Wima Congo sont fermement déterminées à déconstruire ces traditions profondément ancrées dans le métier de l’industrie maritime, contribuant à la réalisation de l’agenda 2063 de l’Union africaine », a-t-elle indiqué.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here