Une intelligence artificielle pour détecter les mutations délétères

2
Une intelligence artificielle pour détecter les mutations délétères
Une intelligence artificielle pour détecter les mutations délétères

Africa-Press – Congo Brazzaville. Cet article est extrait du mensuel Sciences et Avenir – La Recherche n°921, daté novembre 2023.

La société DeepMind (Google) a présenté dans Science un programme d’intelligence artificielle, AlphaMissense, capable de prédire si une mutation ponctuelle d’un gène dans l’ADN est susceptible, ou non, d’affecter le fonctionnement de la protéine qu’il code, et donc de déclencher une maladie. L’outil, dont le code a été librement publié, découle des résultats du programme AlphaFold permettant de prédire la structure des protéines.

Retrouvez les autres articles de Sciences et Avenir concernant DeepMind :

Deepmind : la structure de la quasi-totalité des protéines désormais connue grâce à une IA

“La vague déclenchée par l’exploit de l’algorithme de DeepMind Alphafold n’est pas retombée”

Algorithme Alphafold de DeepMind : le repliement des protéines résolu par une IA

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here