Violences faites aux femmes : étudiantes et lycéennes de Brazzaville sensibilisées

1
Violences faites aux femmes : étudiantes et lycéennes de Brazzaville sensibilisées
Violences faites aux femmes : étudiantes et lycéennes de Brazzaville sensibilisées

Africa-Press – Congo Brazzaville. Le secrétariat exécutif du Conseil consultatif de la femme a organisé, le 24 novembre, au profit des étudiantes et lycéennes de Brazzaville, une causerie-débat sur l’élimination des violences à l’égard des femmes.

La rencontre a réuni des acteurs des droits humains en général et des femmes en particulier. Elle a permis aux membres du secrétariat exécutif du Conseil consultatif de la femme d’écouter et de noter les différents cas de violences ainsi que les difficultés que rencontrent les jeunes filles.

Pour faciliter la transmission du message, une représentation théâtrale sur les violences faites aux femmes a été faite par le troupe Agora. Les acteurs ont représenté avec des mots simples les problèmes quotidiens des familles congolaises, tout en expliquant le contenu de la loi Mouébara.

Cette journée a été organisée en prélude à la célébration, chaque 25 novembre, de la Journée internationale de l’élimination des violences à l’égard des femmes.

« Le secrétariat exécutif a jugé opportun d’organiser ce jour une causerie-débat autour d’une pièce de théâtre. Cette activité précède une campagne de sensibilisation dont les résultats feront l’objet d’un rapport », a indiqué la secrétaire exécutive, Antoinette Kebi.

Les participantes ont ainsi profité de l’occasion pour dénoncer les maux qu’elles rencontrent régulièrement. Certaines propositions ont été également faites à l’endroit du gouvernement et des organisations de la société civile.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here