Youth challenge : Hope’s Voices remporte le sacre

4
Youth challenge : Hope's Voices remporte le sacre
Youth challenge : Hope's Voices remporte le sacre

Africa-Press – Congo Brazzaville. Le groupe de trois jeunes adolescents a reçu son prix des mains du ministre de la Jeunesse et des Sports, de l’Education civique, de la Formation qualifiante et de l’Emploi, Hugues Ngouélondélé, le 18 août dernier à Brazzaville.

Grâce à leurs projets axés sur la conception, la production et la vulgarisation de serviettes hygiéniques lavables biodégradables, Hope’s Voices devrait permettre aux femmes et jeunes filles du Congo d’utiliser des bandes saines, tout en préservant leur santé et l’environnement à moindre coût !

La santé et l’hygiène menstruelle demeurent un sujet tabou dans bon nombre de régions au Congo. Les menstrues sont souvent perçues comme impures ou « sales ». Au moment où les jeunes filles atteignent la puberté, elles ont très peu de connaissances sur le sujet et ont souvent peur et honte de ce qui arrive à leur corps. « La précarité menstruelle est un fléau qui touche la jeunesse féminine mondiale, en particulier les femmes à faibles revenus vivant dans des zones en voie de développement et le Congo n’est pas en reste, c’est pour résoudre ce problème que nous avons envisagé cette solution », a expliqué le groupe.

L’hygiène menstruelle sans tabou et sans danger, c’est ce que promet Hope’s Voices, qui s’est donné pour mission de répondre effacement aux problèmes de menstruation en milieu scolaire et en dehors, avec sa gamme de serviettes hygiéniques composée de cinq types de serviettes, notamment un modèle simple, avec fil, bouton, un modèle à pression, puis des serviettes de nuit à flux normal et abondant.

Ce projet vise à améliorer l’hygiène menstruelle des jeunes filles et à briser les tabous autour de ce sujet.

Le « Youth Challenge » est une initiative qui appelle les jeunes innovateurs, âgés entre 14 et 24 ans, à concevoir des solutions pour améliorer l’éducation, l’emploi et l’engagement civique.

Il vise à inspirer les jeunes avec des idées brillantes, mais qui n’ont pas de ressources pour les concrétiser. Cela inclut les jeunes réfugiés, ceux qui font face à une discrimination quotidienne en raison de leur appartenance ethnique, de leur sexe ou de leur handicap et ceux qui sont désavantagés par la pauvreté.

Cette année, le challenge a rassemblé trois cent trois dossiers de candidatures et mille deux cent jeunes postulants. Cinquante-deux jeunes ont bénéficié d’un programme de renforcement de capacités et six projets ont reçu un financement.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Brazzaville, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here