Beni : le représentant régional de la communauté musulmane tué par balle à l’heure de la prière à la mosquée

2
Beni : le représentant régional de la communauté musulmane tué par balle à l'heure de la prière à la mosquée
Beni : le représentant régional de la communauté musulmane tué par balle à l'heure de la prière à la mosquée

Africa-PressCongo Kinshasa. Le représentant régional, chargé des cultes musulmans en ville et territoire de Beni, a été tué par balle, ce samedi 1er mai 2021, pendant la prière à la mosquée Al Jamia de Mupanda aux environs de 19 heures.

Le crépitement des coups de balles dans la mosquée, c’est une panique qui s’est déclenchée. Sheik Ali Amini a été dépêché à la clinique Rwenzori à quelques pas de la mosquée, alors qu’il était déjà décédé. La dépouille a été ensuite conduite à son domicile au quartier Mabakanga.

Les responsables de cet acte ne sont pas encore identifiés. En attendant les enquêtes pour retrouver les coupables, plusieurs sources renseignent qu’il aurait fait l’objet des menaces des assaillants. Dans ses dernières prédications, il réitérait son engagement de défendre les valeurs de l’islam.

« Mohamed n’a pas enseigné de décapiter, de verser le sang, ce n’est ne pas l’islam prêché par le prophète Mohamed. C’est une autre chose qui se passe ici. La vérité blesse et la vérité reste la vérité. Si je mourrais aujourd’hui, ils viendront toujours nombreux pour prêcher l’islam mais je ne peux pas me taire en voyant la mauvaise campagne contre l’islam… », avait-il expliqué dans sa prédication.

Un militaire Fardc a été tué par des inconnus le vendredi 30 avril aux environs des mêmes heures au quartier Cité Belge. La criminalité semble refaire surface en ville de Beni de telle manière qu’une certaine opinion l’attribue à des faits « terroristes ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here