Festival cinémas d’Afrique de Lausanne : quatre films congolais à l’affiche

7
Festival cinémas d’Afrique de Lausanne : quatre films congolais à l’affiche
Festival cinémas d’Afrique de Lausanne : quatre films congolais à l’affiche

Africa-Press – Congo Kinshasa. Awa ! de Déborah Basa, Jeu Mundele (Jeu de hasard) de Kadhafi Mbuyamba, Libende Boyz de Wendy Bashi et Aboula Ngando de Marcus Onalundula sont les courts métrages réalisés et tournés en RDC inscrits dans la programmation de la 16e édition de cette rencontre suisse, qui aligne plus de soixante films du 17 au 21 août.

Déborah Basa, Kadhaffi Mbuyamba, Wendy Bashi et Marcus Onalundula font partie des quatre réalisateurs africains dont le talent est honoré à cette 16e édition du Festival cinémas d’Afrique de Lausanne. Toutes les deux produites par Bimpa production et réalisées à Kinshasa, les deux fictions Awa ! et Jeu Mundele (Jeu de hasard), sont les films respectifs de Déborah Basa et Kadhaffi Mbuyamba. Leurs projections sont prévues pour le vendredi 19 août à 14h30 et 21h00.

Pour le réalisateur Tshoper Kabambi, directeur de Bimpa Production, la programmation de ces deux films en Suisse constitue un motif de fierté pour la boîte locale. Elle fait en sorte, dit-il, de respecter les objectifs qu’elle s’est assignés, à savoir qu’elle œuvre activement « pour l’émergence, la visibilité et la promotion du cinéma congolais ». Et d’autant plus qu’en ce qui concerne Awa, il sied de rappeler qu’en juin dernier, le drame de 26 minutes remportait le prix du jury jeune, son quatrième, de la 16e Caravane des cinémas d’Afrique. Les trois précédents étaient celui du « meilleur film » au Congo film festival en décembre 2020, « prix de la critique » de la 15e édition des Rencontres du film court à Antananarivo, Madagascar et le « Prix Sudu connexion », également remportés en 2020. Jeu Mundele (Jeu de hasard), quant à lui, a déjà été vu dans une dizaine de festivals, notamment à l’Afrika Filmfestival 2022 de Louvain, le 5 mai dernier.

Deux films de la diaspora

Diversifiée, la programmation de cette 16e édition du Festival lausannois qui a choisi de faire honneur à des films africains primés comme Awa ! promet aussi « des découvertes encore inédites, des créations fortes et originales issues des différentes régions et cultures du continent et des diasporas africaines ». Ainsi la diaspora congolaise est-elle présente à travers Libende Boyz de Wendy Bashi et Aboula Ngando de Marcus Onalundula dont les projections sont prévues pour le dimanche 21 août à 17h00 et 18h30.

Tourné également en RDC, le seul documentaire parmi les quatre réalisations représentant la RDC à Lausanne, Libende Boyz a déjà été vu en avant-première en avril dernier, en Suisse, à Nyon, en marge du Festival Vison du réel. Puis ensuite il a été projeté en première africaine au 13e Festival international du cinéma documentaire de Saint-Louis. Sa projection se fera en présence de la journaliste Wendy Bashi qui raconte l’histoire du groupe de rappeur de Beni, au Nord-Kivu, Libende Boyz qui se traduit par Hommes d’aciers en français. Aboula Ngando, lui, est un hommage rendu au trio comique Dasufa à travers l’adaptation d’un de ses plus célèbres sketchs télévisés diffusés sur le petit écran au début des années 1980.

Aux projections de films africains, le Festival joint des activités variées, débats, rencontres, soirées thématiques, expos-photos et concerts, mais aussi un espace gastronomie quitte à créer une ambiance plus conviviale autour de l’événement cinéma et offrir plus de divertissement à son public en salle et en open air.

Pour plus d’informations et d’analyses sur la Congo Kinshasa, suivez Africa-Press

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here