La Socoda procède à la répartition des droits d’auteur de 200 artistes congolais

3
La Socoda procède à la répartition des droits d’auteur de 200 artistes congolais
La Socoda procède à la répartition des droits d’auteur de 200 artistes congolais

Africa-PressCongo Kinshasa. 200 artistes et créateurs défilent au siège de la société congolaise des droits d’auteur et des droits voisins (Socoda) depuis le début de la semaine pour toucher la répartition du deuxième semestre du mois de décembre 2020.

La particularité de cette deuxième répartition de décembre 2020 réside dans le fait que les gestionnaires de la Socoda ont fait évoluer la quotité revenant à chaque artiste. « Tout dépend de la valeur artistique de tout un chacun », a indiqué le directeur général de la Socoda, Michel Agu.

Les cas spéciaux liés à cette répartition sont relatifs aux procurations qui ne sont pas toujours conformes à la législation congolaise. Ces cas, a indiqué le DG de la Socoda, concernent souvent les représentants des artistes congolais vivant en dehors du pays. « Une procuration doit être légalisée devant les services compétents officiels. Les représentants des artistes ou de leurs familles qui ont respecté ce principe de droit ont touché leurs parts sans problème », a indiqué Michel Agu, précisant que le président du Conseil d’administration de la Socoda, Nyoka Longo, a instruit tous les services de s’occuper de tous les cas de réclamations pour servir tous les ayant-droits.

Les représentants des artistes décédés ont également exercé leurs droits aux noms notamment de Bimi Ombale, Pepe Kallé, Djo Poster, Ndombe Opetum, Madilu System et Lutumba Simaro.

Parmi les artistes qui se sont déjà rendus au siège de la Socoda figure notamment le comédien Rock Bodo. Ce dernier a encouragé la Socoda à maintenir ce rythme de paiement surtout pendant cette période de pandémie. Les prestations sont presqu’aux arrêts, a-t-il affirmé, et cette rétribution est une bouée de sauvetage pour les artistes surtout pendant cette période difficile. « Les bonnes initiatives méritent d’être applaudies pour que cette flamme ne s’éteigne pas », a-t-il conclu.

Notons que la Socoda fait partie du comité d’organisation des funérailles de l’artiste Josky Kiambukuta, aux côtés des membres du ministère de la Culture et de ceux de la Présidence de la République. Josky Kiambukuta a été décoré par la Chancellerie nationale de la médaille de mérite culture et arts en 2015. Cette médaille lui confère le titre de dignitaire de la République dont les obsèques doivent être organisées par l’Etat congolais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here