1.081 du personnel pris en charge,…29,2 millions de $USD, l’ODEP dénonce la gabegie financière à la présidence de la république

1
1.081 du personnel pris en charge,...29,2 millions de $USD, l’ODEP dénonce la gabegie financière à la présidence de la république
1.081 du personnel pris en charge,...29,2 millions de $USD, l’ODEP dénonce la gabegie financière à la présidence de la république

Africa-PressCongo Kinshasa. L’Observatoire de la Dépense publique (ODEP) dresse un tableau sombre de la gestion des finances publiques, alors que le pays n’a pas encore de gouvernement. “Au niveau de la présidence de la république, il y a augmentation à 1.081 du personnel en charge du trésor public au niveau du cabinet du Chef de l’Etat. Entre janvier et février, elle a dépensé 29,2 millions USD”, affirme l’ONG, dans un communiqué, dont une copie est parvenue à la rédaction de Media Congo Press.

L’ODEP a également fait part de son inquiétude au sujet de la suspension de l’exécution de la dépense publique après la démission du Premier ministre. “La situation de surseoir l’exécution des finances publiques nous renvoie à celle de 2019 avec Vital Kamerhe. Aujourd’hui les actes sont posés avec autorisation du directeur de cabinet du président de la République, en violation de la loi relative aux finances publiques, qui ne le reconnait pas comme acteur du circuit de la dépense publique”, indique le communiqué.

Et d’ajouter, “Tantôt, c’est lui ou l’Inspection générale des finances, qui donne son avis avant tout paiement. Quel est alors le rôle des contrôleurs budgétaires? On ne comprend pas et c’est l’anarchie, qui est entretenue”.

Pour mettre fin au blocage institutionnel que vit le pays, l’ODEP invite la majorité au pouvoir à la responsabilité, à prendre des décisions responsables pour assurer le bien-être des populations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here