Assemblée nationale : le député Claude Misare également adresse une question orale avec débat au ministre des PTNTIC au sujet de la taxe RAM

1
Assemblée nationale : le député Claude Misare également adresse une question orale avec débat au ministre des PTNTIC au sujet de la taxe RAM
Assemblée nationale : le député Claude Misare également adresse une question orale avec débat au ministre des PTNTIC au sujet de la taxe RAM

Africa-PressCongo Kinshasa. Le député national Claude Misare a déposé aussi ce lundi 3 mai, une question orale avec débat relative à la taxe RAM (Registre des appareils mobiles) au ministre de PTNTIC. Il a déposé son initiative parlementaire au bureau de l’Assemblée nationale.

Cet élu d’Uvira dans la province de Sud-Kivu veut que le ministre Augustin Kibasa éclaire la lanterne des députés sur un certain nombre de points.

“Combien d’utilisateurs d’appareils mobiles avez-vous enregistrés ces six derniers mois? Quel est le bilan actuel de la mise en place du système CEIR en République démocratique du Congo ? Pourquoi un simple enregistrement d’appareil mobile peut-il être transformé en une taxe qui veut alourdir la charge d’utilisation du téléphone mobile ? Si la mission de la taxe RAM est aussi de contribuer à la maximisation des recettes publiques, pourquoi le droit d’enregistrement IMEI ne devrait pas être payé en douze échéances”, s’interroge le député Claude Misare.

La taxe RAM est perçue au pays depuis fin de l’année dernière. Ce projet initié par M. Kibassa et validé par le gouvernement est contesté par plusieurs personnes.

Selon l’ARPTC, le RAM a pour objectifs d’optimiser la sécurité et la qualité de service des réseaux mobiles sur le territoire national, de lutter efficacement contre la contrefaçon des appareils mobiles en déconnectant les appareils identifiés comme non-conformes, et de combattre le vol des appareils mobiles en bloquant les appareils déclarés volés.

Mais seulement, l’opération a pris une autre tournure. Des voix s’élèvent de plus en plus pour désapprouver entre autres le prélèvement opéré par les opérateurs des télécoms sur les crédits de communication. Ce lundi, une marche organisée à Kinshasa contre cette taxe a été réprimée par la police.

Relire : Assemblée nationale : Juvénal Munubo a adressé une question orale avec débat au ministre des PTNTIC à propos du RAM

Berith Yakitenge

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here