Port de Matadi : la plus faible performance des cinq dernières années

7
Port de Matadi : la plus faible performance des cinq dernières années
Port de Matadi : la plus faible performance des cinq dernières années

Africa-PressCongo Kinshasa. 2020 restera dans les annales de l’histoire de la Société congolaise des transports et des ports (SCTP) comme la pire année, avec un volume de marchandises de 1,043 millions de tonnes. Pour la Banque centrale du Congo (BCC) qui livre cette information dans ses statistiques, la covid-19 a contribué à la contre-performance du géant des transports.

Situé à 150 km de l’océan, le port fluviomaritime de Matadi est stratégique d’abord pour la société qui le gère. Lui et deux autres ports de la province du Kongo central, en l’occurrence Boma et Banana, génèrent près de 90 % des recettes totales. Matadi est également stratégique pour son accès aux navires et surtout son trafic très important. En 2011, le port de Matadi a enregistré des activités de manutention de l’ordre de 2 815 584 tonnes. Près de dix ans après, en 2020 plus précisément, les chiffres affichés indiquent une baisse.

En effet, les transactions à l’importation et à l’exportation n’ont généré qu’un volume de marchandises de l’ordre de 1 043 150 tonnes. Il s’agit du plus bas niveau depuis 5 ans, sans doute en raison du coronavirus et de son impact sur plusieurs pans de l’activité économique mondiale. A titre de comparaison, Matadi a eu à gérer un volume de marchandises estimé à 1 532 087 tonnes en 2019, 1 400 003 tonnes en 2018, 1 435 241 tonnes en 2017, 2 331 615 tonnes en 2016 et enfin 2 944 210 en 2015.

L’autre renseignement est bien entendu le volume dominant des importations, soit 888 121 tonnes contre 155 029 marchandises exportées. Construit en 1886, le port de Matadi a une capacité de manutention de 2 500 000 tonnes par an et une capacité de stockage de 7200 TEU’s (conteneurs standards de 20 pieds) pour l’ensemble de ses parcs. En 2013, il a supporté près 90 % du trafic portuaire total en 2013.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here